Le parc des Cascades Rochon revisité

Curieux que personne ne le remarque puisque le site est très fréquenté: le terrain appartenant à la municipalité de Chertsey aux Cascades Rochon est un magnifique site aménagé par les amérindiens. Je crois qu’ils ont habité dans le secteur depuis très longtemps pour exploiter des veines de roches volcaniques qui affleurent dans le granite dans les chutes et les falaises du secteur. La chute Rochon est une immense carrière à ciel ouvert et tout le site a été pavé avec les rebuts.

Les cascades Rochon

En descendant les Cascades Rochon à partir du pont, on est dans une immense carrière à ciel ouvert. On peut penser que ce pourrait être le travail des premiers colons du secteur mais c’est tellement énorme que ça se saurait. On voit de curieux affleurements chimiques et une teinte verte dans les veines exploitées.

Le minerai

Il y a devant chez moi une veine de ce rocher très spécial: entre 2 couches d’une pierre très dure ressemblant à du marbre une couche de cristal vert vitreux qui fait de curieuses réactions chimiques sous la pluie. Dans le lit de la rivière des dépôts sédimentaires de toutes sortes de roches affleurent.

En fait dans les couches volcaniques qui se sont infiltrées dans le granite on trouve toutes sortes de roches et de minéraux, je comprends maintenant pourquoi il y a tellement de cailloux étranges sur mon terrain.

L’île et son terrassement

L’exploitation du gisement produisait des gros blocs de granite dont il fallait disposer. En-bas de la chute une grande île a été pavée. Beaucoup de pierres ont bougé mais si on regarde attentivement on peut voir que presque toutes les pierres ont été taillées grossièrement. Avec le temps la végétation a poussé, il faut bien regarder.

La clairière aménagée

Toute l’immense terrain plat qui se trouve au bord de l’eau a aussi été aménagé avec un pavement de pierres. Partout sur le site on retrouve les mêmes pierres orientées vers la rivière.

Dans la carrière

Une partie du site a été endommagée par une carrière. Les très grosses roches ont été tassées sur le côté et il ne reste pas grand chose. Sur le bord on voit quand même très bien les anciens aménagements.

Le plus beau, la falaise

La falaise est tellement belle qu’on dirait que chaque rocher a été sculpté pour embellir le site.

Il y a malheureusement beaucoup de cochons qui ne respectent pas les beaux sites. Depuis que la municipalité a acheté le terrain on ne sait pas très bien si c’est un lieu public ou privé. Malgré les panneaux d’interdiction de stationner il y a beaucoup d’autos et de monde sur le site. Il faudrait soit le clôturer pour le protéger, soit assurer une surveillance et un nettoyage des lieux: il faut faire attention où on marche!

Lire: Chertsey centre amérindien

Laisser un commentaire