Éva Circé-Côté et la bibliothèque de Montréal

Éva Circé-Côté

Si je peux rédiger ces chroniques c’est grâce aux bibliothèques publiques où je trouve la plupart de mes informations. J’ai appris à faire mon site internet en lisant des manuels trouvés à la bibliothèque de Montréal. Éva Circé-Côté a participé à la fondation de la première bibliothèque publique francophone de Montréal et en a été la première bibliothécaire en 1903; elle a pris sa retraite en 1932. Elle mérite donc bien cet hommage de ma part.

Lire la suite…

Arhur Buies de la télésérie à la téléréalité

Arthur Buies

Arthur Buies a rencontré le curé Labelle en 1879, ils sont devenus amis et collaborateurs. C’est une rencontre surprenante car Buies était bien connu pour ses écrits anticléricaux. Dans la série télévisée Les Belles Histoires des Pays d’en Haut il est le secrétaire du curé. L’auteur Claude-Henri Grignon le détestait, il voulait détruire définitivement sa réputation en le décrivant comme un scribouillard alcoolique. Arthur Buies était presque oublié, la réalité télévisée l’a ressuscité.

Lire la suite…

Serge Joyal et la Maison Antoine-Lacombe

Serge Joyal et la Maison Antoine-Lacombe

La Maison Antoine-Lacombe à St-Charles-Borromée a été construite en 1847. Cette maison de pierre a été sauvegardée par Serge Joyal un jeune étudiant de 20 ans qui l’a fait classer monument historique en 1968. En 2020 à 75 ans S. Joyal a pris sa retraite obligatoire de sénateur mais il se bat toujours pour la sauvegarde du patrimoine.

Lire la suite…

La fondation de Crabtree et la Crabtree Foundation

Les moulins de Crabtree

Le village de Crabtree a été fondé par Edwin Crabtree et sa famille quand ils y ont bâti un moulin à papier à partir de 1904. La Crabtree Foundation a été fondée par Harold Crabtree, fils d’Edwin, qui a fait fortune dans le papier. Elle est localisée à Ottawa en Ontario et depuis 1952 elle a distribué des dizaines de millions en donations.

Lire la suite…

Jedediah Hubbell Dorwin 1792-1883

Les chutes Dorwin, Rawdon

Les chutes Dorwin sont un des principaux attraits touristiques de Rawdon, elles sont très spectaculaires. J’ai donc été voir sur le site de la Commission de Toponymie du Québec pour savoir d’où vient leur nom. Voici ce qui est écrit: L’origine de ce nom et, le cas échéant, sa signification n’ont pu être déterminées jusqu’à maintenant. La Commission de toponymie invite toute personne détenant une information sur l’un ou l’autre de ces aspects à lui en faire part.

Lire la suite…

Antoine Manseau 1787-1866 – Documentation

Antoine Manseau

Le curé Antoine Manseau a été un des bâtisseurs de la ville de Joliette, la plus belle rue de la ville porte son nom. Pour connaître sa vie on peut lire son histoire dans le dictionnaire biographique du Canada ou dans les livres sur l’histoire de Joliette. J’ai fait une recherche dans les archives pour documenter sa vie avec les journaux de cette époque.

Lire la suite…

Edward Scallon et le Village d’Entreprise

Les moulins d'Édouard Scallon

Edward Scallon a été le premier maire du village de L’industrie. Il possédait des moulins en amont sur la rivière L’Assomption où il a voulu fonder le village d’Entreprise, inspiré par l’exemple de Barthélémy Joliette. À sa mort on a célébré un fondateur et un bienfaiteur mais c’était aussi un capitaliste qui a fait fortune dans le commerce du bois.

Lire la suite…

Peter-Charles Loedel, fondateur de Joliette

Peter-Charles Lœdel

Peter-Charles Lœdel est un des fondateurs de Joliette, il a participé activement avec Barthélémy Joliette à la fondation du Village de l’Industrie. D’origine allemande par son père il a été médecin dans l’armée britannique avant d’épouser Marie-Antoinette Tarieu Taillant de Lanaudière âgée de 16 ans, le 5 mars 1821 au manoir seigneurial de Lavaltrie.

Lire la suite…

Colonisation, agriculture et forêt

Chertsey: champs cultivés

À partir de 1830 le mouvement de colonisation vers le nord depuis les anciennes seigneuries a largement dépendu de l’exploitation forestière. Les colons pouvaient trouver un travail payé en argent pendant l’hiver et assurer une survie précaire sur des terres pauvres à leur famille.

Lire la suite…

La mémoire des noms

En 1973 un comité bénévole a publié le « Répertoire des noms géographiques du canton de Chertsey ». C’est un recensement de 209 noms de lieu à Chertsey et leur explication. J’en ai fait une analyse et m’en suis servi pour construire une carte interactive.

Lire la suite…

Idéologie de la colonisation: la Matavaisie

Carte de la Matavaisie 1906

En 1883 le curé Provost publie « La Bourse et la Vie », un hymne à la colonisation de la Matavaisie, nouvelle terre promise située au nord de Joliette dans la vallée de la rivière Matawin. Depuis Nominingue jusqu’au lac Saint-Jean ce sera un territoire refuge pour la nation canadienne française en péril. Il est le précurseur du curé Labelle, théoricien d’une véritable idéologie de la colonisation.

Lire la suite…

La Société des Défricheurs

Le curé Paré

La Société des Défricheurs a été fondée en 1848 à St-Jacques de la Nouvelle-Acadie pour soutenir la colonisation dans le canton de Chertsey. Les sociétés de colonisation n’ont pas toujours eu de succès mais l’histoire de la fondation de Chertsey montre qu’elles ont activement participé à l’organisation du territoire.

Lire la suite…