Idéologie de la colonisation

En 1883 le curé Provost publie « La Bourse et la Vie », un hymne à la colonisation de la Mantavaisie, nouvelle terre promise située au nord de Joliette dans la vallée de la rivière Mattawin. Depuis Nominingue jusqu’au lac Saint-Jean ce sera un territoire refuge pour la nation canadienne française en péril. Il est le précurseur du curé Labelle, théoricien d’une véritable idéologie de la colonisation.

Lire la suite…Idéologie de la colonisation

La Société des Défricheurs

Jean-Romuald Paré

La Société des Défricheurs est fondée en 1848 à St-Jacques de la Nouvelle-Acadie pour soutenir la colonisation dans le canton de Chertsey. Les sociétés de colonisation n’ont pas toujours eu de succès mais l’histoire de la fondation de Chertsey montre qu’elles ont activement participé à l’organisation du territoire.

Lire la suite…La Société des Défricheurs

Joliette et le village de L’Industrie

Le fondateur de la ville de Joliette, d’abord nommée L’Industrie ou Industry Mills, était Barthélémy Joliette époux de Marie-Charlotte de Lanaudière. À la fois seigneur et homme d’affaire c’est un personnage étonnant qui a marqué l’histoire de Joliette. Jean-Claude Robert a écrit sa thèse universitaire sur lui, en voici un aperçu.

Lire la suite…Joliette et le village de L’Industrie

Histoire de Chertsey: fondation

L’histoire de Chertsey commence au début du XIXème siècle au fur et à mesure que les basses terres de la plaine du Saint-Laurent devenaient trop peuplées. Terrain de chasse et pêche pour les algonquins et les attikameks, le paysage s’est modifié quand les premiers arrivants ont coupé les forêts de pin blanc et rouge caractéristiques de la région pour le transformer en terres de culture et en prairies.

Lire la suite…Histoire de Chertsey: fondation