Marcel Grégoire coureur des bois à Nominingue

Marcel Grégoire Nominingue

Marcel Grégoire est né en 1927 et a passé sa vie dans le bois. Son père était gérant du Club de chasse et pêche Columbus situé sur le chemin Chapleau entre Nominingue et Kiamika. Ses mémoires, « Je ne suis pas sorti du bois« , rappellent une époque pas très lointaine où il y avait encore des coureurs des bois.

Lire la suite…

Cartes postales de Nominingue

Nominingue, l'église

Ayant habité 15 ans à Nominingue dans une maison historique, l’ancien Provincialat des sœurs de Sainte-Croix, je m’étais intéressé à l’histoire de ce village qui a une histoire très riche. En faisant du rangement j’ai retrouvé ces cartes postales que je partage avec mes amis de Nominingue ainsi que quelques autres découvertes.

Lire la suite…

Idéologie de la colonisation: la Matavaisie

Carte de la Matavaisie 1906

En 1883 le curé Provost publie « La Bourse et la Vie », un hymne à la colonisation de la Matavaisie, nouvelle terre promise située au nord de Joliette dans la vallée de la rivière Matawin. Depuis Nominingue jusqu’au lac Saint-Jean ce sera un territoire refuge pour la nation canadienne française en péril. Il est le précurseur du curé Labelle, théoricien d’une véritable idéologie de la colonisation.

Lire la suite…

La vie des colons

Dans les « Notes historiques sur Mont-Laurier, Nominingue et Kiamika » de Maurice Lalonde, publié en 1936, j’ai trouvé le récit d’un des premiers colons de Kiamika qui semble beaucoup plus crédible que le roman utopique de la colonisation, « Jean Rivard, le défricheur » d’Antoine Gérin-Lajoie.

Lire la suite…