Catégorie: Histoire de Joliette
Site indépendant sans témoin espion

Joseph Burr Twiss horloger au village d’Industrie

Joseph Burr Twiss

Joseph Burr Twiss et Russell Twiss ont fabriqué et vendu des horloges dans le village d’Industrie et à St-Liguori à partir de 1837, leurs horloges sont collectionnées dans des musées et pourtant la seule mention de Joseph Burr Twiss dans le livre Histoire de Joliette est pour dire qu’il y tenait une maison de pension en 1851. Les historiens de Joliette ne sont pas très curieux et les autres affirment que Joseph Burr s’est retiré des affaires en 1837 mais c’est faux.

Lire la suite…

La Semaine Missionnaire de Joliette en 1927

La Semaine Missionnaire de Joliette

En 1927 la ville de Joliette a accueilli la première semaine missionnaire organisée au Canada. La puissance du clergé québécois était à son apogée, le Québec n’était plus une terre de missions mais de missionnaires: les anciens coureurs des bois parcouraient le monde pour évangéliser les païens.

Lire la suite…

Le recensement du comté de Joliette en 1861

Recensement Joliette 1861

Avant que le Village d’Industrie ne devienne la Ville de Joliette en 1864 un comté avait déjà été nommé en l’honneur de Barthélémy Joliette. Le district du comté de Joliette du recensement canadien de 1861 comprenait la paroisse St-Charles-Borromée, le collège Joliette, le couvent Joliette et les villages avoisinants. Il comprenait aussi le sous-district de Joliette où il n’y avait que des chantiers de bois. C’est un peu mélangeant et j’ai mis du temps à m’y retrouver.

Lire la suite…

Edward et Charles Edward Scallon marchands de bois

Edward Scallon marchand de bois

Edward Scallon a été le principal marchand de bois sur le bassin de la rivière L’Assomption pendant 20 ans jusqu’à sa mort en 1864. En 1858 Charles-Edward Scallon est arrivé au village d’Industrie, il était aussi commerçant de bois et il a aussi rédigé des centaines de contrats notariés. Je n’ai d’abord pas remarqué que c’était un autre, puis je me suis demandé quel était leur lien de parenté. C’est dans le testament d’Edward que j’ai trouvé la réponse, ils étaient cousins.

Lire la suite…

La succession de Barthélémy Joliette

La veuve Joliette et la succession de Barthélémy Joliette

Barthélémy Joliette administrait la seigneurie de Lavaltrie à sa façon et en 1850 quand il est décédé sa succession a hérité d’une situation très complexe. Une partie des biens seigneuriaux était en propriété indivis et ils avaient servi de caution pour la construction du train. De son vivant personne n’osait l’affronter, sa veuve Charlotte Tarrieux Taillant DeLanaudière a dû rendre les comptes à sa place.

Lire la suite…

Plan d’une maison de L’Industrie en 1852

François Benjamin Godin a été un avocat célèbre de Joliette. En 1852 il a été un des premiers à faire construire une maison sur les lots de la terre de l’église que les époux Joliette avaient donnée à la paroisse en 1850. Le plan de cette maison de 2 logements locatifs a été conservé dans le greffe du notaire du village de L’Industrie.

Lire la suite…

La construction du marché Bonsecours de L’Industrie

Marché Bonsecours Joliette

En 1851 les commerçants de L’Industrie ont formé un syndic pour la construction d’un nouveau marché. Le premier marché construit en 1837 se trouvait près du moulin dans un lieu souvent inondé, il fallait le déménager. Les syndics se sont mis d’accord et ont choisi un nouveau site. Mais le curé Manseau avait d’autres intérêts, il a réussi à faire construire un autre marché sur la terre qu’il venait de recevoir en donation. La municipalité de Berthier N°2 a dû régler la chicane.

Lire la suite…

Les donations des époux Joliette en 1850

Le premier collège de Joliette

Barthélémy Joliette avait épousé Charlotte Tarrieux Taillant De Lanaudière seigneuresse de Lavaltrie et ils ont fondé le village d’Industrie. En janvier 1850 quelques mois avant le décès de Barthélémy ils ont fait donation à la Paroisse et aux Clercs de St-Viateur de l’église et du Collège qu’ils avaient fait construire sur leurs terres. Ces dons comprenaient de grands lots de terres adjacentes pour permettre leur développement.

Lire la suite…

Joliette, Loedel & Scallon marchands de bois

Joliette, Loedel & Scallon

Le village d’Industrie a été fondé pour exploiter les forêts de pin du nord de la seigneurie de Lavaltrie. Dans une brochure publiée pour son bicentenaire la Ville de Joliette écrit que Barthélémy Joliette, Peter-Charles Loedel et Edward Scallon se sont associés pour faire le commerce du bois vers 1837. Selon les contrats notariés conclus au village d’Industrie leur collaboration aurait commencé en 1839, Edouard Scallen étant leur procureur.

Lire la suite…

Les deux manoirs du village d’Industrie en 1826

Le manoir de Barthélémy Joliette

Le village d’Industrie venait tout juste de naître autour du moulin construit par les seigneurs de Lavaltrie en 1823. Pour montrer à tous que leur projet était sérieux et durable Barthélémy Joliette et Peter-Charles Loedel ont décidé de se faire construire chacun un manoir au bord de la rivière L’Assomption au milieu des cabanes de leurs bûcherons.

Lire la suite…

L’indice du bonheur Léger de Joliette à 7,8

90% de joliettains satisfaits

L’indice du bonheur Léger est au beau fixe à Joliette, 90% des joliettains sont satisfaits de la qualité des services. La note obtenue de 7,8 est supérieure à la Norme Léger de 7,2. Aux élections municipales de 2021 le maire et 5 conseillers sur 7 avaient été acclamés par la population enthousiaste sans qu’une élection ne soit nécessaire. La recette du bonheur c’est d’éviter les débats inutiles qui créent de la chicane.

Lire la suite…

Wilfrid Corbeil: la Beauté pour vivre et survivre

Wilfrid Corbeil

Wilfrid Corbeil, clerc de St-Viateur, était un artiste polyvalent qui a laissé une œuvre abondante. Le Musée d’Art de Joliette prépare une exposition pour cartographier ses différents talents en demandant la participation du public. Il a été un des fondateurs du Musée de Joliette qui est situé sur la rue Wilfrid Corbeil et il a laissé sa marque dans l’architecture de la Ville.

Lire la suite…

Les pylônes de la commémoration du centenaire de Joliette

Joliette centenaire 1964

La ville de Joliette aime beaucoup commémorer son histoire. En 1923 elle a fêté le centenaire de sa fondation, puis en 1964 elle a encore fêté son centenaire, celui de son incorporation. En 1973 elle a oublié de fêter le 150ème de sa fondation, mais pas en 2014 pour le 150ème de l’incorporation. En 2023 elle célèbre le 200ème de sa fondation et le maire a promis une programmation qui passera à l’histoire. Les commémorations de 1964 ont été les plus grandioses jamais organisées.

Lire la suite…