Maison à donner – St-Ambroise de Kildare

Cet été des citoyens de Saint-Ambroise-de-Kildare se sont mobilisés pour protéger une maison ancienne devant être démolie sur la rue Principale du village: la maison est à donner à celui qui voudra l’emporter. Un regroupement de citoyens a été formé pour tenter de préserver le patrimoine architectural de la rue Principale, la pression immobilière est forte.

Un patrimoine encombrant

Comme beaucoup d’autres villages St-Ambroise se transforme. La rue Principale est belle, une belle église et plusieurs maisons anciennes bien entretenues.

Pour construire un nouveau bloc appartement sur la rue Principale à son emplacement le promoteur donne la maison à qui pourra la déménager. La municipalité a jugé qu’elle ne mérite pas d’être préservée car l’intérieur a été trop rénové, lui enlevant sa valeur patrimoniale.

Saint-Ambroise de Kildare - Maison à donner
Maison à donner

Bien sûr toutes les maisons de la rue Principale ne sont pas belles et certaines méritent d’être remplacées. Mais est-ce qu’une municipalité en 2020 ne devrait pas avoir un plan d’urbanisme pour conserver ce qui mérite de l’être et harmoniser ce qui se construit avec ce qui existe déjà?

L’intérieur de la maison n’est peut-être pas beau mais l’extérieur oui et tous les gens qui passent sur la rue en profitent: une belle maison ça envoie des ondes positives, comme une fleur. Construire la ville à la campagne c’est absurde mais ça devrait au moins se faire sans détruire ce qui existe.

Maison à donner - St-Ambroise

On voit bien que partout dans la région les blocs appartement poussent comme des champignons et que certaines municipalités ont du mal à gérer leur croissance.

Les citoyens de Saint-Ambroise ont bien raison de se mobiliser pour préserver leur rue Principale. Le patrimoine architectural bâti du Québec n’est pas si riche pour qu’on continue à détruire encore et encore ce qui existe. Un beau village c’est bon pour la santé mentale de ses habitants.

Depuis un an je vois l’ancienne école de rang du Pont du Gouvernement à Chertsey qui est abandonnée et se détériore: c’est triste. Je sais que la protection du patrimoine peut être très compliquée, comme à L’Estérel par exemple. Mais il vaut mieux en faire plus que moins, c’est important.

École de rang - Chertsey
École de rang – Chertsey

Crédits: toutes les photos sauf la dernière viennent de 3 articles du journal L’Action:

Démolition

La maison de St-Ambroise n’a pas trouvé preneur, elle a été démolie le 30 octobre:

Démolition
Photo: L’Action

Ajouts

Dans la revue de la Société d’Histoire de Joliette – De Lanaudière le Messager de juin 2016 j’ai trouvé ces photos. On parlait déjà de patrimoine à préserver à l’époque.

Et dans le livre de J.-Claude Lapierre: St-Ambroise de Kildare – Un village au Québec j’ai numérisé ces belles photos de la rue Principale de St-Ambroise autrefois:

St-Ambroise - Rue Principale

3 réflexions au sujet de “Maison à donner – St-Ambroise de Kildare”

  1. Je lève mon chapeau à ce regroupement de St-Ambroise qui a décidé de se lever pour préserver cette magnifique maison à caractère patrimoniale indiscutable. Même si elle n’est pas officiellement classée comme telle, son architecture ne peut laisser indifférent pour qui est conscient qu’aujourd’hui repose sur hier.
    Le fait qu’elle ait été rénovée à l’intérieur ne devrait pas être un argument empêchant sa protection de la part de la municipalité. Il faut convenir que nombre d’édifices, officiellement ou pas patrimoniaux, ne sont plus l’ombre d’eux-mêmes si l’on y regarde de trop près. Le Vieux-Montréal en est un exemple notoire et que serait ce Vieux Montréal sans ces édifices. Même rénovés de l’intérieur selon des critères contemporains, ils ont gardé leur valeur esthétique d’époque à l’extérieur, qui flatte au premier coup d’oeil et qui transcende les époques, dans certains pays tout du moins.. Pour être urbaniste, il faut être visionnaire et être capable de conciliier passé et futur.

    En Amérique du Nord, nous aimons beaucoup démolir, faire table rase du passé pour se mettre au goût du jour, pour être démoli 40 ans plus tard car démodé… En fait, pas grand chose ne résiste au passage du temps. Je reste surpris que le stade olympique soit encore debout, il y a eu des discussions pour le démolir souvenons-nous. Heureusement que N-D de Paris n’est pas à St-Ambroise.
    .
    Dommage car St-Ambroise n’aurait qu’à regarder son voisin, St-Marceline, petit village avec un certain cachet, qui a su mettre en valeur les modestes ressources architecturales dont il disposait. Le résultat est honorable.
    Mais il est vrai qu’un bloc appartement rapporte plus en taxes municipales..

    Répondre
  2. Le gouvernement Legault semble vouloir faire un pas dans la bonne direction avec le projet de loi 69 qui vise une meilleure protection du patrimoine québécois. Si le tout se concrétise, les municipalités ne pourront plus agir comme bon leur semble face aux legs, actuellement en périls, des générations précédentes et devront tenir compte de l’accessibilité sociale des mesures proposées.
    «Des mesures qui étaient auparavant optionnelles pour les villes et les municipalités régionales de comté (MRC) deviennent obligatoires avec ce projet de loi. Ainsi, tous les bâtiments qui ont été construits avant 1940 et qui ont une valeur patrimoniale devront être répertoriés. Les villes devront se doter d’un règlement afin d’encadrer et de rendre publique toute demande de démolition d’un immeuble inscrit sur cette liste.»
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1745402/quebec-gouvernement-legault-nathalie-roy-depot-projet-loi-patrimoine-bati
    Voilà une bonne intention, qu’en sera t-il dans le concret, ça rester à voir. Toujours est-il que ce projet de loi qui deviendra vraisemblablement une loi donnera un levier supplémentaires à celles et ceux qui ont à coeur la conservation du patrimoine.

    Répondre
  3. Quelle tristesse et quel manque d’amour pour le peu de patrimoine que nous possédons encore. L’argent a plus de poids que le passé et la beauté.

    Répondre

Laisser un commentaire