Un luxe à assumer

L'autoroute de Chertsey

On se plaint de l’état des routes du Québec qui n’est pas toujours idéal mais le luxe ça coûte cher, il faut assumer. Au Québec on est 270 pour entretenir 1 kilomètre de route; en Europe ils sont 4.000 pour le même kilomètre. À Chertsey on a une autoroute en pleine nature où il n’y a presque jamais personne; ça coûte cher à entretenir!

Lire la suite…Un luxe à assumer

L’entretien d’un pont

Le pont Grégoire, Chertsey

Le pont Grégoire sur la rivière Jean-Venne (chemin Michel) a été endommagé par l’hiver, un mur de pierre s’est effondré. Des ouvriers de Transports Québec sont venus un matin, je pensais qu’ils venaient le réparer. Non eux venaient réparer leur portion du parapet endommagée par les déneigeuses, ils changeaient les poteaux 4, 5 et 6. Pour les poteaux 1, 2 et 3 c’est à la municipalité de les entretenir.

Lire la suite…L’entretien d’un pont

Consulter sans informer

La municipalité de Chertsey a organisé plusieurs consultations publiques depuis le début de l’année pour respecter le nouveau code municipal. Mais pour qu’une consultation publique soit utile il faut informer les citoyens et leur faire savoir que leurs idées sont importantes; le but de la loi est de les inciter à s’impliquer dans la vie de leur municipalité.

Lire la suite…Consulter sans informer

Chertsey sous tutelle 1994-1996

Chertsey sous tutelle

Le 2 novembre 1994 le ministre des Affaires Municipales Guy Chevrette décrétait la mise sous tutelle de la municipalité de Chertsey 4 jours avant les élections municipales. Le 14 juillet 1993 une pétition de 600 signataires résidents de Chertsey avait été déposée au ministère pour dénoncer l’administration du maire Guy Leclerc. J’ai pensé qu’il serait utile de se souvenir de l’histoire alors que notre nouveau conseil municipal nous a entraîné dans un débat qui déchire la population.

Lire la suite…Chertsey sous tutelle 1994-1996

Grand Débat à la française

France; débat national

Pour répondre à la révolte des gilets jaunes le gouvernement français a organisé une consultation publique sur internet. Ouverte le 15 janvier il y a déjà 250.000 contributions, 3 millions de textes et il reste jusqu’au 18 mars pour participer. L’Intelligence Artificielle permettra de les classer pour donner ses recommandations le 1er avril. La pêche au poisson d’avril se fait en ligne cette année!

Lire la suite…Grand Débat à la française