La Chambre de Commerce de Joliette en 1913

Joliette en 1913

En 1913 un portrait économique de la Ville de Joliette a été publié par la Chambre de Commerce de l’époque. Le livre est bilingue, il s’adresse aux investisseurs en présentant tous les atouts économiques de la ville. Le document a été numérisé et on y trouve beaucoup d’informations.

Lire la suite…

Le village Vessot

Le semoir Vessot

Samuel Vessot a fabriqué à 17 ans un semoir, herse et rouleau combinés. Il a fait breveter son invention et a fondé un centre industriel au village Vessot au sud de Joliette. Fils d’un colporteur de bibles protestant installé au village de L’Industrie vers 1845 son histoire a été racontée par Jean-Louis Lalonde, j’ai cherché à l’illustrer.

Lire la suite…

Le manoir seigneurial de Mascouche rasé

Le manoir Colville

Pendant 85 ans des citoyens bénévoles ont formé des associations, participé à des assemblées, signé des pétitions, publié des études pour tenter de le préserver. Enfin en 2015 la ville de Mascouche a acquis le domaine et en septembre 2019 elle l’a fait citer comme site patrimonial. Mais en novembre 2020 le service de prévention des incendies a fait raser le manoir.

Lire la suite…

Le salon de l’auto de 1921

Salon de l'auto 1921

En janvier 1921 se tenait le 13ème salon de l’auto de Montréal au Motordrome rue Sherbrooke. Le journal La Presse du 22 janvier a publié un cahier spécial de 17 pages pour l’occasion qui est distrayant à regarder 100 ans plus tard. Statistiques, conseils techniques, publicités, c’est toute une industrie qui était en train de naître et qui y est documentée.

Lire la suite…

Les derniers seigneurs de Joliette

Mgr Papineau évêque de Joliette

Le régime seigneurial a été aboli en 1854 au Québec mais les droits des anciens seigneurs ont continué à leur être versés jusqu’en 1974. Les propriétaires des droits subsistants des seigneuries du comté de Joliette étaient alors des particuliers comme Dame Alice de Lanaudière-Neilson, des compagnies comme le Crédit Foncier Franco-Canadien ou encore des institutions religieuses comme l’évêché de Joliette.

Lire la suite…

Le premier P’tit Train du Nord

Chemin à rails du St-Laurent et du village d'Industrie

En 1850 le train entre Lanoraie et L’Industrie a été ouvert; en 1852 il a été prolongé jusqu’à Rawdon. Bien avant le Train du Nord du curé Labelle cette ligne de chemin à rails a permis le développement de la région et l’exploitation du bois. En 1854 déjà 800 passagers l’utilisaient par semaine; chaque jour 35 à 40 wagons transportaient les marchandises et les passagers.

Lire la suite…

Edward Scallon et le Village d’Entreprise

Les moulins d'Édouard Scallon

Edward Scallon a été le premier maire du village de L’industrie. Il possédait des moulins en amont sur la rivière L’Assomption où il a voulu fonder le village d’Entreprise, inspiré par l’exemple de Barthélémy Joliette. À sa mort on a célébré un fondateur et un bienfaiteur mais c’était aussi un capitaliste qui a fait fortune dans le commerce du bois.

Lire la suite…

Joliette à vol d’oiseau en 1881

Joliette 1881 détail

On trouve sur le site BANQ Numérique une reproduction d’une vue à vol d’oiseau de la Ville de Joliette en 1881. Ce serait très intéressant d’en avoir une numérisation complète et en haute définition car c’est un document exceptionnel: en agrandissant l’image on distingue beaucoup de détails sur les rues et les bâtiments de Joliette en 1881.

Lire la suite…

La carte de Saint-Donat en 1871

Saint-Donat 1871

Les cartes anciennes donnent des informations sur le territoire avant la colonisation, ce sont aussi des travaux faits par des artistes. On trouve sur le site BANQ Numérique une carte de St-Donat datant de 1871 qui s’intitule: Plan d’une partie des lignes d’explorations tirées par Carolus Laurier, arpenteur provincial, en arrière des townships Doncaster et Chilton.

Lire la suite…

Peter-Charles Loedel, fondateur de Joliette

Peter-Charles Lœdel

Peter-Charles Lœdel est un des fondateurs de Joliette, il a participé activement avec Barthélémy Joliette à la fondation du Village de l’Industrie. D’origine allemande par son père il a été médecin dans l’armée britannique avant d’épouser Marie-Antoinette Tarieu Taillant de Lanaudière âgée de 16 ans, le 5 mars 1821 au manoir seigneurial de Lavaltrie.

Lire la suite…