La fresque des moulins de Joliette

Sur le bord de la rivière l’Assomption près du pont Chevalier au centre-ville de Joliette il y a une très belle fresque représentant le Village d’Industrie 1823-1850. En regardant un dessin des archives de la Société d’Histoire de Joliette représentant le village en 1846 je me suis rendu compte que le pont représenté sur la fresque n’est pas sur le dessin.

L’étude de l’histoire n’est pas inutile, elle apprend à développer son sens critique en questionnant des affirmations qui paraissent évidentes à tous.

De l’autre côté de la rivière un panneau historique à la Place des Moulins montre aussi une carte représentant le Village d’Industrie en 1850 avec le pont au même emplacement. Est-ce que ces représentations sont exactes? Elles ont été endossées par les autorités se fiant à leurs experts.

Ce qui m’intéresse en histoire c’est qu’on peut trouver de nouvelles sources pour la renouveler. Les historiens du passé ont fait de leur mieux avec les moyens disponibles mais aujourd’hui les moteurs de recherche et la numérisation des archives procurent de nouveaux outils très puissants.

Le village d’Industrie 1823-1850

La fresque historique de Joliette

Le Village d’Industrie 1823-1850 c’est le titre indiqué sur le panneau installé devant la fresque mais il y a déjà un problème en partant. Le Village d’Industrie a existé de 1823 à 1863, date où il est devenu la ville de Joliette. 1850 c’est donc une date bien précise et on se dit que c’est la date de la représentation sur la fresque qui semble être une fresque historique. On y voit la représentation des moulins du Village d’Industrie en 1850 avec le pont couvert qui traverse la rivière.

Voici le dessin du Village de l’Industrie en 1846 que j’ai trouvé à la SHJL; il semble authentique et très fidèle:

Si on regarde attentivement on voit bien qu’il n’y a pas de pont à l’endroit où se trouve le pont Chevalier aujourd’hui et là où un pont couvert est dessiné sur la fresque. On voit les manoirs de B. Joliette et P.C. Loedel à gauche et les bâtiments des moulins au milieu. C’est une vue prise d’aval.

À la Place des Moulins de l’autre côté de la rivière il y a un panneau historique avec une carte datée précisément de 1850 du Village d’Industrie:

Les moulins de Joliette - Luc Richard
Les moulins de Joliette – Luc Richard

L’historien Luc Richard a localisé les bâtiments des moulins et du village en 1850 et il a situé le pont au même emplacement que sur la fresque. Je ne mets pas en doute son sérieux, il connaît bien l’histoire de Joliette. Mais je me suis interrogé après avoir vu le dessin de la SHJL qui montrait qu’il n’y avait pas de pont là en 1846. Les historiens font ce qu’ils peuvent avec les sources disponibles mais il faut être humble et savoir que de nouveaux documents peuvent rectifier des affirmations.

J’ai cherché à en savoir plus et j’ai cherché dans les archives. J’ai trouvé très peu de cartes anciennes de Joliette, même aujourd’hui avec les moteurs de recherche. Je me suis quand même souvenu d’une carte datant de 1850 que j’avais étudiée pour l’article sur la construction du train entre L’Industrie et Rawdon. C’est le seul plan de 1850 que je connaisse. Et le pont sur cette carte n’est pas au même endroit, il est plus en amont faisant partie de l’ensemble des moulins, dans l’axe de la rue de Lanaudière.

L'Industrie en 1850 - BANQ
Industry village 1850 – BANQ

Sur une autre carte datant de 18?? selon la BANQ on voit qu’il n’y a pas de pont à cet emplacement au bout de la rue de Lanaudière, il faut aller au pont des Dalles pour traverser la rivière. On ne sait pas de quelle année date la carte exactement mais comme c’est marqué Ville de Joliette, elle doit dater d’après 1863.

Joliette 18?? - BANQ
Joliette 18?? – BANQ

Après avoir un peu étudié les moulins de cette époque, il me semble qu’ils formaient alors un ensemble comprenant les bâtiments, les barrages, les canaux et le pont qui servait surtout à l’usage du moulin. Pourquoi construire le pont plus bas sur la rivière?

En 1863 il n’y avait donc pas de pont. À partir de 1850 le train vers Lanoraie arrivait en face du pont Chevalier et un jour un pont couvert a été construit pour mener de la gare au centre-ville, mais en quelle année? Certainement après 1850 selon ces documents.

Joliette en 1881

En fait le pont-couvert du Village d’Industrie en 1850 dessiné sur la fresque a été copié d’une très belle illustration représentant Joliette vue à vol d’oiseau en 1881.

Joliette 1881 en HD
La fresque historique de Joliette

Sur une autre carte des archives de la Ville de Montréal on voit un plan détaillé de Joliette en 190? avec le nouveau pont devant la gare du Canadien Pacifique. Il semble sur cette carte que la rue St-Thomas allait jusqu’à la rivière vis à vis de la rue de Lanaudière et qu’une partie de l’ancien pont au-dessus du canal des moulins subsistait; on aperçoit ce petit pont sur la vue de Joliette en 1881 en amont du moulin principal.

Joliette 190? - Archives de Montréal
Joliette 190? (détail)- Archives de Montréal

On voit aussi ce petit pont sur cette photo figurant sur le panneau historique de la Place des Moulins:

Les moulins de Joliette - Collection privée
Les moulins de Joliette – Collection privée

Cette curieuse photo de la collection Jean chevrette trouvée dans le journal L’Action est aussi intéressante,:

Les moulins de Joliette

Joliette en 2021

J’ai été voir sur place pour me rendre compte. Et c’est curieux, en observant la rive de la rivière L’Assomption à droite du Château Joliette, exactement à l’emplacement des cartes de 1850 et 190?, il y a des fondations. Elles n’ont peut-être aucun rapport avec le pont mais elles semblent anciennes.

J’ai écrit à la Ville de Joliette et à la Société d’Histoire de Joliette pour leur faire part de mes remarques. Je comprends bien que la fresque est une représentation artistique qui peut être anachronique mais le panneau de la Place des Moulins est un panneau historique.

Je ne suis pas du tout certain d’avoir raison mais je crois avancer de sérieux arguments, j’attends qu’on me prouve le contraire.

Pour faire de l’histoire il faut apprendre à se méfier des sources et toujours les questionner; ça développe l’esprit critique. Enseigner l’histoire à l’école reste donc plus utile que jamais.

Pour voir comment des sources, même des cartes officielles gouvernementales, peuvent être fausses lire: L’énigme du train de Ste-Émélie

Laisser un commentaire