Le bureau de poste de Chantelle

Le premier bureau de poste de Chertsey a été ouvert en 1856 au Village Lafontaine. Il a été nommé « Chantelle » car il y avait déjà un autre bureau nommé « Lafontaine ». J’ai essayé de retrouver son histoire mais je n’ai pas trouvé toutes les informations. Voici donc un autre article que j’espère compléter peu à peu en poursuivant des recherches.

Dans le livre de Marcel Fournier sur l’histoire de Chertsey cette maison est décrite ainsi: « La maison de Hildège Bélair, sur l’ancienne route 18, dans le village ».

Curieusement, dans celui de Simon Riopel « Saint-Théodore de Chertsey, une époque, un village » l’information est différente: « Maison Bruno Bélair, rue Principale. Avant eux, elle était la propriété de Joseph et Louis Riopel… Elle fit office de bureau de poste de Chantelle dans le cinquième rang dans l’ancien village. On la transporta sur des rouleaux sur la rue principale. Un incendie la détruisit complètement en 1990 ».

Le bureau de poste de Chantelle (collection M. Fournier)
Le bureau de poste de Chantelle (collection M. Fournier)

Si cette maison est celle du dernier maître de poste du Village Lafontaine, Joseph Grégoire, elle appartenait au propriétaire des moulins qui se trouvent sur mon terrain. Mais où était-elle située exactement sur le 5ème rang?

Dans les archives

Maîtres de poste à Chantelle
Maîtres de poste à Chantelle

Sur le site de Bibliothèque et Archives Canada on trouve la liste détaillée des maîtres de poste du bureau de Chantelle mais pas la localisation exacte des bureaux. Le premier est Magloire Granger, un des fondateurs de Chertsey membre de la Société des Défricheurs, de 1856 jusqu’à sa mort accidentelle en 1863. C’est lui qui a construit les moulins.

Ses successeurs sont 2 autres Granger puis 3 Morin et enfin Joseph Grégoire, autre propriétaire des moulins, jusqu’en 1918 date de fermeture du bureau.

Où était le bâtiment?

Magasin géneral
Magasin géneral – Rawdon

En 1856 il n’y avait pas encore de bureau officiel, le maître de poste travaillait dans sa maison. Magloire Granger tenait un magasin général en 1856 près du pont sur le chemin du Gouvernement (lot 19 rang 5). C’est lui qui a bâti les moulins sur la rivière Jean-Venne mais je n’ai pas encore trouvé l’emplacement exact de son magasin. Quand les Morin ont pris en charge le bureau ils l’ont sans doute transporté chez eux, Delphin Morin était propriétaire du lot 21 du rang 5. Quant à Joseph Grégoire il était devenu propriétaire des moulins de M. Granger mais je ne sais pas où il habitait lui non plus. Il a donné son nom au pont du Chemin Michel qui traverse la Rivière Jean-Venne.

Sur le 5ème rang
Sur le 5ème rang

D’après Simon Riopel le bureau de poste de Chantelle se trouvait sur le 5ème rang. Il y a une grande plate-forme sur le 5ème rang juste après la première côte où il y avait certainement des bâtiments autrefois, c’est peut-être là. Le 5ème rang était plus passant à cette époque, le chemin du Lac Paré n’existait pas encore.

Sinon il se trouvait quelque part entre le 5ème rang et le pont sur le chemin Michel.

Le nom Chantelle

En 1856 le lac Chantelle s’appelait lac Michel. Son nom actuel doit donc venir du nom du bureau de poste. Celui-ci ne pouvait pas être nommé Lafontaine puisqu’il y avait déjà un bureau nommé Lafontaine près de Terrebonne, il a donc fallu « inventer » un nom mais je n’ai pas trouvé pourquoi « Chantelle ». À cette époque le chemin du gouvernement longeait la rivière Jean-Venne jusqu’au lac Michel. C’était le centre de Chertsey.

Déménager des maisons

L'ancienne école du 3ème rang
L’ancienne école de Chertsey

J’ai déjà parlé de l’ancienne école de Chertsey qui a été déplacée sur le chemin de l’Église, il semble que plusieurs maisons de Chertsey ont ainsi voyagé par économie ou pour préserver des bâtiments patrimoniaux. Il y a par exemple près de chez moi une très belle maison pièce sur pièce venue de quelque part en Ontario. Il y en a sûrement beaucoup d’autres à Chertsey.

Partir du 5ème rang pour aller jusqu’à la rue Principale sur des rouleaux c’est quand même tout un travail, la maison devait valoir l’effort! Autrefois on ne gaspillait pas, les bâtiments abandonnés étaient démontés pour récupérer le bois; les clous et la quincaillerie étaient réutilisés.


Les autres bureaux de poste de Chertsey

Dès 1866 il y avait un autre bureau de poste à Beaulac (fermé en 1949). En 1869 le centre du village a été transféré du Village Lafontaine à son emplacement actuel et en 1870 un nouveau bureau y est ouvert, celui de Saint-Théodore de Chertsey. En 1901 un autre bureau est ouvert: Saint-Charles de Montcalm sur le 6ème rang ouest (fermé en 1944). En 1918 le bureau de Chantelle est transféré au pont du Gouvernement (fermé en 1940). Il y aura aussi un bureau saisonnier au Lac Paré de 1949 à 1968.

L'ancien bureau de poste du village
L’ancien bureau de poste du village (à droite)

Commentez cet article