Les moulins du village Lafontaine

Selon les cartes anciennes et les archives il y aurait eu 5 moulins en fonction à Chertsey en 1871. Dès 1860 sur la rivière Jean-Venne il y avait un moulin double (farine et bois) et un moulin à bois. On en trouve encore quelques vestiges entre le pont du chemin Rochon et et le pont du chemin Michel.

F, Quinn 1860: les 2 moulins sont indiqués ainsi que le chemin du gouvernement – BANQ

Comme je l’ai déjà expliqué, le village Lafontaine a été le premier centre de la municipalité du canton de Chertsey et on retrouve encore des traces de cette occupation. D’après le recensement de 1861 le moulin double (farine et bois) appartenait à Frs. Mercier et le moulin à bois à Cyril Morin.

Le moulin double

Journaux de L'Assemblée Législative 1857
Journaux de L’Assemblée Législative 1857

Près du pont sur le chemin Michel (pont Grégoire) on retrouve des murs de pierre au bord de la rivière. La construction est solide et massive. Il s’agit des vestiges de 3 moulins. Le moulin à farine fonctionnait 12 mois par an et le moulin à scie au printemps. Ils ont été construits avant 1857, je ne sais pas encore par qui mais son propriétaire inscrit au recensement de 1861 s’appelle Frs. Mercier. Le moulin à carder a été construit plus tard.

Recensement de 1861 ligne 36: Frs. Mercier et page suivante, ligne 36: description du moulin

Recensement de 1861
Description du moulin: recensement de 1861 – Archives Canada

Le moulin de la famille Coutu à St-Donat était double lui aussi.

Le moulin de Cyril Morin était un moulin à scie, il y a donc une erreur, c’est bien la meule de mon moulin, celui de François Mercier

Comme il ne reste que des vestiges c’est difficile de savoir exactement comment le système fonctionnait mais j’imagine qu’un canal (bief) dérivait une partie du courant de la rivière vers le réservoir qui est protégé du courant violent de la chute. Une canalisation amenait l’eau du réservoir par dessus la roue du moulin pour la faire tourner. En ajustant le débit du canal on pouvait maintenir une force régulée.

Un voisin m’a raconté qu’on avait sorti 1 meule de la rivière il y a une vingtaine d’années. Les meules servaient à moudre la farine. Il m’a aussi dit que le moulin avait fonctionné jusque vers 1930 environ.

Sur l’image suivante on peut voir les noms de quelques habitants du village Lafontaine ainsi que la valeur de leur terre. Fr. Mercier est inscrit au lot 19 du rang 5 avec Louis Raymond, Michel Nicolas et Magloire Granger.

Ths. therrien propriétaire
Frs.Mercier propriétaire d’une partie du lot 19 du rang 5

Recensement de 1861 localisation des lots avec le nom du propriétaire

Le référencement de 1871 vient confirmer la vocation double du moulin

Recensement de 1871:  François Mercier

François Mercier
François Mercier propriétaire d’un moulin à farine et d’un moulin à scie

M. Fournier dans son histoire de Chertsey indique que François Mercier habitait le lot 8-G du rang 3 en 1895 c’est-à-dire au village.

Lovell Directory 1911
Lovell Directory 1911

Dans l’annuaire du Québec de Lovell de 1911 le propriétaire des « saw and grist mills » est Joseph Grégoire. C’est lui qui a donné son nom au pont de la Jean-Venne.

Un premier mur

Sur le bord de la rivière, abrité du courant par un cap de roche un premier mur semble servir de réservoir pour le canal.

Un deuxième bâtiment

En aval on voit les traces d’un autre bâtiment qui devait être le moulin lui-même, il ne reste qu’une plateforme rectangulaire. On voit aussi que les roches sur le bord de la rivière ont déjà été empilées pour faire un mur. Toute la rive semble pavée de roches. J’ai commencé à dégager les murs cet été, à suivre…

 

Le moulin à scie

Recensement de 1871:

Moulin à scie de Cyrille Morin
Moulin à scie de Cyrille Morin: recensement de 1861

Recensement de 1871: le moulin à scie de Cyrille Morin

Cyrille Morin
Moulin à scie de Cyrille Morin: recensement de 1871

En descendant la rivière avant d’arriver au pont de la rue Rochon on trouve les ruines d’un barrage plus moderne mais le site semble avoir été habité depuis longtemps. D’après les archives Cyrille Morin, premier maire de Chertsey y opérait un moulin à scie.

 

Juste en aval de ce barrage moderne on trouve l’emplacement de l’ancien moulin, des murs de pierre soigneusement empilées ne laissent aucun doute.

Les autres moulins de Chertsey

En étudiant les recensements et le Canada Directory (Lovell) j’ai pu déterminer les dates approximatives de leur construction et leur emplacement. Il reste beaucoup de recherches à faire pour les localiser exactement.

1851

John Laprairie (d’après M. Fournier) a construit un moulin à scie sur la rivière Burton sur le lot de Moïse Dupuis (lot 9 du rang 3 en 1860) (d’après le recensement).

Chs. Landreville a construit un moulin à scie sur la rivière Burton (recensement). Le lot 6 du rang 3 est identifié au nom de P. Landreville sur la carte de 1860 et Jean Landreville est identifié comme propriétaire du moulin dans le Lovell Directory de 1857. Dans son livre M. Fournier situe ce moulin sur la rivière Jean-Venne c’est curieux.

Notables de Chertsey
Lovell: Canada Directory 1857

1861

Daniel Truesdel est propriétaire d’un moulin à scie (recensement), il a des lots près de la décharge du lac Brûlé et du lac Jaune (carte 1860).

Pas de mention des autres moulins (sauf ceux de la Jean-Venne) dans le recensement.

1871

Pierre Giguère propriétaire d’un moulin à scie sur la rivière Burton près du village qui fonctionne 5 mois/an (recensement). L’emplacement semble différent de celui de Moïse Dupuis et Jean Landreville d’après ses lots. Il a ensuite été propriétaire de moulins à scie à St-Émile (Entrelacs) et Notre-Dame-de-la-Merci. Un personnage important de Chertsey.

George Grey a un petit moulin à scie (recensement) sur le lac Brûlé (d’après son lot) qui fonctionne 3 mois/an.

Daniel Truesdel a encore son moulin qui fonctionne 12 mois/an.

1895

M. Fournier dans le livre sur l’histoire de Chertsey donne une liste des commerçants de Chertsey en 1895 avec les moulins en activité:

  • Uldège Bélair, moulin à scie
  • Pierre Bélair, moulin à scie
  • Gilbert Foucher, moulin à farine
  • André Morin, moulin à scie (rivière Jean-Venne)
  • Jules Prévost, moulin à scie et à farine (rivière Jean-Venne ?)
  • Joseph Varin, moulin à farine
Le moulin de Joseph Varin
Le moulin de Joseph Varin (M. Fournier)

Le moulin à scie et à farine de Joseph Varin sur la rivière Burton vers 1902. Le moulin est par la suite la propriété de Louis Tremblay (M. Fournier – Histoire de Chertsey)

Je vais essayer de trouver d’où vient cette liste et de situer exactement les moulins.


Remerciements: Sylvain Gaudet de la Société d’Histoire de St-Donat qui avait déjà fait des recherches sur les moulins de la région, il m’a aidé à comprendre comment déchiffrer les archives en plus de m’apporter des informations précieuses.

 Un moulin et son village celui des Coutu à St-Donat, recherches Guy Bélanger, Sylvain Gaudet, Claude Lambert – 1982 – Publié par la Société Historique de St-Donat

La suite

Pour lire le journal des fouilles: Lettre de mon moulin

2 commentaires sur “Les moulins du village Lafontaine”

  1. Bonjour M. Guillaume ……..Le Moulin près du pont Michel appartenait à Cyrille Morin premier maire du township de Chertsey . La roue du moulin est faite de pierres entassées les unes sur les autres dans un fer circulaire les retenant ensemble. Les deux roues, superposées ,cassait le grain produisant ainsi la farine. Les entailles creusées manuellement sur les pierres, permettaient ce procédé. Cyrille Morin et Magloire Ranger demeuraient tous les deux sur le Lot 19, mais Cyrille demeurait à proximité de la rivière Lafontaine, tandis que Magloire était à l’opposé dans son magasin général et bureau de poste qui lui servait aussi de demeure permanente

    • Le fonctionnement du moulin m’intéresse beaucoup mais duquel s’agit-il exactement ? Il me semble que Cyrille Morin était au coin de Rochon. Granger restait de l’autre côté de la rivière près du pont et du chemin du gouvernement mais je sais pas où, je ne sais même pas si c’est lui qui a construit le moulin. Donnez-moi les sources quand vous donnez des précisions, merci.

Commentez cet article