Les rogations de Félix Leclerc

En 1978 Félix Leclerc a enregistré son dernier disque, Mon Fils, entouré de quelques uns de ses vieux amis: Gilles Vigneault, Monique Leyrac, Jean-Pierre Ferland, Claude Gauthier… C’est le froid exceptionnel de ce début novembre qui m’a fait penser à la chanson Les rogations, la première de l’album: Il fait froid en Gaspésie… On gèle tout rond à Rimouski… On pêche sous la glace à l’année longue à St-Ignace: fermons le détroit de Belle-Isle!

Félix Leclerc le poète

Félix Leclerc reste dans les mémoires comme une sorte de grand-père bienveillant d’une autre époque; ses chansons sont entrées dans la culture québécoise mais c’était aussi un conteur et un poète. Raconter une histoire en quelques mots c’est très difficile et Félix y a travaillé toute sa vie.

Félix Leclerc et Monique Leyrac
Félix Leclerc et Monique Leyrac

Monique Leyrac dans la biographie publiée par F. Dompierre raconte que c’est la personne la plus irrésistiblement drôle qu’elle ait rencontrée:

« Conteur, blagueur, ratoureux, spirituel, tout ce qu’il raconte revêt des couleurs surréalistes, prend des proportions inattendues. Comme un funambule de l’esprit, il recherche toujours l’équilibre entre le quiproquo, la demi-vérité et la fiction pure. »

Les rogations

C’est l’introduction de cet album que Félix a intitulé Mon Fils, une sorte de testament. La chanson est typique du Félix poétique, surréaliste et engagé.

Félix Leclerc, mon fils

1961, la date est précise, c’est la fin de la Grande noirceur, l’époque du « on est nés pour un petit pain ». Chanté sur l’air plaintif des rogations (que les jeunes ne connaissent sans doute pas) avec la complicité de Gilles Vigneault, Monique Leyrac et Jean-Pierre Ferland la chanson se termine par une invitation à Jean-Baptiste (les québécois) à s’en sortir: rachète ta vie, rachète ton pays!

1961! Il fait froid en Gaspésie
Fermons le détroit de Belle-Isle !
On gèle tout rond à Rimouski
Fermons le détroit de Belle-Isle !
A St-Jean-Port-Joli, ils importent tout de la Colombie,
même le radis
Fermons le détroit de Belle-Isle !
Nos fleurs viennent d’Italie
Fermons le détroit de Belle-Isle !
Les gens de St-Léon trouvent l’hiver bien long
Fermons le détroit de Belle-Isle !
Et ceux de St-Siméon le trouvent encore plus long
Fermons le détroit de Belle-Isle !
Ça manque de chlorophylle à St-Pamphile
Fermons le détroit de Belle-Isle !
On pêche sous la glace à l’année longue à St-Ignace
Fermons le détroit de Belle-Isle !

On n’a pas d’argent !
Vendons des morceaux de province !
Vendons le fer aux Américains !
C’est d’jà fait y a pas de problème !
Vendons-leur not’ saumon !
C’est d’jà fait y a pas de problème !
A qui c’est-tu qu’on vendrait-y nos pelleteries ?
Aux Anglais, c’est les plus smattes !
Nos forces hydrauliques ?
Aux Anglais, c’est les plus smattes !
Nos mines d’amiante ?
Aux Anglais, c’est les plus smattes !
Nos mines de cuivre ?
Aux Anglais, c’est les plus smattes !

Il nous reste les cailloux, les gros puis les petits
Oui, mais on a une belle vue !
Les païens font nos habits avec la laine de nos moutons
Oui, mais on a une belle vue !
Les Écossais, not’ gin avec not’ blé
Oui, mais on a une belle vue !
Les Américains nous vendent not’ huile
Oui, mais on a une belle vue !
…Not’ morue
Oui, mais on a une belle vue !
Nous reste la barbotte dans l’eau polluée
Oui, mais on a une belle vue !
Un vieil alambic dont on n’a pas le droit de se servir !
Oui, mais on a une belle vue !

Nos jouets japonais
Oui, mais on a une belle vue !
Nos tapis de Turquie
Oui, mais on a une belle vue !
Nos vaches Ayrshire
Oui, mais on a une belle vue !
Nos pommes de Floride
Oui, mais on a une belle vue !
Nos fromages de Suisse
Oui, mais on a une belle vue !
Nos savons-détergents des USA
Oui, mais on a une belle vue !
Nos Miami Beach dans les Laurentides
Oui, mais on a une belle vue !
Tous nos instruments aratoires, nos outils, nos
vêtements, nos moteurs nous mentent
On est né pour un p’tit pain !

J’ai vendu ma chaise !
Reste deboutte, fais comme nous autres !
Chus ben découragé !
Enligne-toi, fais comme nous autres !
J’ai tout vendu !
C’est ta faute, ta très grande faute !
Y a-t-y moyen de moyenner ?
Moyé moyen moyon moyeu !
Qui viendra à not’ secours ?
Les ours, les chiens, les étudiants !

Qui viendra nous sauver ?
Fie-toué à toué, à toi tout seul !
Tu me traites de fou
Si t’étais plus fin itou !
M’aimes-tu un peu ?
A condition que tu restes en queue !

Donc je m’en vas !
Où c’est que tu vas ?
Racheter ma terre !
Rachète ta terre !
Racheter mon fer !
Rachète ton fer !
Racheter mes chutes !
Rachète tes chutes !
Racheter ma vie !
Rachète ta vie !
Racheter le pays ! Salut, bonsoir, Jean-Baptiste…


J’ai trouvé cet enregistrement de la chanson sur YouTube mais le son est bien meilleur sur l’enregistrement original: https://www.youtube.com/watch?v=EUhLgycxQXE

Félix Leclerc (Wikipedia)
Félix Leclerc (Photo Wikipedia)

17 novembre, on gèle tout rond à Chertsey!

Laisser un commentaire