Histoire de la presse joliétaine

Le Messager de L’Industrie a été le premier journal de Joliette en 1856. Il y a eu ensuite la Gazette de Joliette, L’Étoile du Nord, L’Action Populaire et beaucoup d’autres journaux: histoire de la presse joliétaine de 1856 à aujourd’hui en images.

Certains journaux ont été conservés et numérisés, j’en ai extrait des images qui permettent d’illustrer les techniques de la presse naissante dans un centre régional du Québec tout en faisant un portrait d’une ville qui se construit en observant ses publicités.

Journaux de Joliette - Société Historique de Joliette 1929
Journaux de Joliette – L’Action Populaire 8 août 1929

La Société Historique de Joliette avait fait une liste des journaux publiés à Joliette en 1929 pour qu’ils soient conservés. L’histoire de la presse québécoise des origines à nos jours recense tous les journaux qui ont été publiés au Québec et donc à Joliette, il y en a d’autres. Le premier, Le Messager de L’Industrie, n’a duré que l’année 1856. En 1863 Le Messager de Joliette fondé par F.-X. Norbert Lussier fera un second essai jusqu’en 1865. Je n’en ai trouvé qu’une trace indirecte par d’autres journaux qui le citent:

La Gazette de Joliette

La Gazette de Joliette 11 avril 1866

Le 11 avril 1866 paraît le premier numéro de la Gazette de Joliette fondée par l’avocat libéral Adolphe Fontaine; elle paraîtra jusqu’en 1895. Voici quelques publicités de son premier numéro:

11 janvier 1875

9 ans plus tard la mise en page a peu changé. À cette époque les moyens techniques étaient limités, le typographe disposait de quelques polices de caractère qu’il essayait d’agencer dans toutes les variantes possibles. La publicité de l’imprimerie servait à présenter les polices de caractères disponibles.

Pour ne pas trop alourdir ce texte déjà très long, certains fichiers doivent être consultés en cliquant sur le lien.

Bien sûr on trouve dans les articles beaucoup d’informations permettant de se faire une idée concrète de la vie à cette époque. Toutes les semaines on a les statistiques du marché de Joliette; on peut étudier la vie économique et culturelle de la ville. En 1891 il y avait 800 personnes à la cathédrale pour assister à un concert de citoyens amateurs (pour une population d’environ 3.000 habitants); il n’y avait pas encore de TV.

31 décembre 1891

La typographie se diversifie peu à peu, les illustrations sont plus claires; celle du cirque a dû être fournie par l’administration du cirque, elle est très travaillée.

31 juillet 1895 dernier numéro

La Gazette de Joliette 16 juillet 1895
L'Étoile du Nord 22 août 1895
L’Étoile du Nord 22 août 1895

La concurrence a commencé à être très forte, la presse régionale était en pleine effervescence. En 1873-1874 L’Industrie est fondée par J.-N.-A. McConville député conservateur, en 1873-1874 c’est L’Industrie de Joliette, de 1876 à 1879 La Joliette, de 1876 à 1879 La Voix de L’Écolier, en 1880-1881 La Rive Nord fondée par le juge L.-U. Fontaine, Le Foyer de L’Industrie en 1880, de 1881 à 1885 L’Observateur, le Courrier des Laurentides de 1885 à 1898, le Bon Combat de 1885 à 1893, le Courrier de Joliette de 1886 à 1888, Le Couvent de 1886 à 1899, L’Ami du Peuple de 1889 à 1890, La Famille de 1891 à 1895, Le Progrès de 1896 à 1906. Et puis celui qui a survécu, L’Étoile du Nord de 1884 à 1965.

Tout ça pour la petite ville de Joliette, centre d’une région agricole et industrielle.

L’Étoile du Nord

Les premiers exemplaires du journal sont bilingues mais ça ne durera pas longtemps.

C’est Albert Gervais qui fonde le journal; ses fils Albert Jr et J.-Édouard lui succéderont. C’est un journal conservateur, A. Gervais publie des éditoriaux pour la prohibition et il donne beaucoup de place à l’Église. Il est commerçant et il soigne aussi sa publicité.

14 décembre 1899

1885

Le travail est plus soigné que celui de la Gazette, les équipements doivent être plus modernes; par exemple cette page de petites annonces locales:

29 août 1885

La typographie se modifie peu à peu; en 1893 le changement est radical. Au même moment le journal annonce la parution du Joliette Illustré. L’imprimerie de L’Étoile du Nord présente ses nouvelles polices de caractères, les gravures sont plus précises. La publicité pour le cirque des Frères Sells montre les mêmes illustrations que celle de la Gazette de Joliette mais le résultat est bien meilleur.

Publicités et premières photographies dans le Joliette Illustré de 1893:

Les photographies apparaissent dans le journal vers 1897; elles sont consacrées à des personnages importants comme Mgr Fabre ou Mgr Taschereau. Les essais de mise en page varient, celui-ci ne durera pas longtemps:

La presse est friande de nouvelles scandaleuses. À l’occasion de l’affaire Tom Nulty, une photo est publiée et un cahier spécial est mis en vente: La Complainte de Rawdon. Un autre sur les supplices à travers le âges est publié par la maison Leprohon & Leprohon.

Lire l’article Le procès de Tom Nulty

Quelques publicités:

3 novembre 1910

En 1910 l’imprimerie annonce un service de carte mortuaire avec photo; on en retrouve beaucoup dans les albums de famille anciens.

De nouveaux signes typographiques sont ajoutés avec les années pour améliorer la mise en page; par exemple ces croix gammées seront pendant un temps très à la mode:

Fin 1914 apparaissent les premiers montages photographiques:

L’action Populaire

6 mars 1913

Le 6 mars 1913 un nouveau journal libéral est fondé par Louis-Charles Farley. On trouve un historique de ce journal dans La Presse québécoise des origines à aujourd’hui 1911-1919. M. J.A.D. Gervais de l’Imprimerie Nationale en devient le chef de l’atelier d’imprimerie. Le 28 mai 1918 le journal en difficultés financières devient la propriété de l’évêché de Joliette. Il va devenir plus conservateur. L’Étoile du Nord et L’Action Populaire vont se partager le marché régional.

Les publicités du premier numéro sont classiques mais soignées; ça s’améliore rapidement.

L’Étoile du Nord continue à publier de belles illustrations; on y trouve plus de photo-montages que dans L’Action Populaire. La publicité politique pour Mackenzie-King est typique de la propagande d’avant-guerre.

3 juin 1920

Le 3 juin 1920 nouveau bandeau et nouvelles techniques typographiques:

3 juin 1920
3 juin 1920

La publicité du cirque est très belle; c’est la seule en anglais. La rédaction des articles en français est plutôt bonne en général.

10 juin 1920
3 juin 1920

4 juin 1936

Le 4 juin 1936 L’Action Populaire annonce la fin de L’Étoile du Nord qui a changé de propriétaire et lui consacre un hommage, 3 journaux à Joliette c’était devenu trop. Mais il se trompe, L’Étoile du Nord va exister jusqu’en 1965 date de sa fusion avec le Joliette-Journal.

On annonce dans le même numéro la grande Exposition Commerciale et Industrielle avec un cahier spécial.

La presse religieuse

Joliette avec son évêché et son collège était un important centre religieux. Dans une biographie A.C. Dugas en fait un compte-rendu:

Le père Beaudry introduisit au collège une presse bien primitive à la vérité, qui fut changée bientôt après. Le premier travail sorti de cette machine fut le journal intitulé La Voix de l’Ecolier, dont le premier numéro parut le 1er mai 1876 et le second, qui fut le dernier, le 15 du même mois. Mais l’œuvre n’en resta pas là, et le 2 octobre de la même année, une nouvelle Voix de l’Ecolier fut mise au jour par le R. P. Peemans. Elle dura trois ans pendant lesquels elle créa une certaine émotion dans la presse du pays, comme en font foi nombre de témoignages approbateurs. La presse primitive fut échangée en décembre 1876, et le P. Peemans l’annonce ainsi: « Au lieu de notre petite presse à levier qui, dans ses plus beaux rêves d’avenir, ne s’était jamais crue appelée à imprimer un journal, vous pouvez voir une presse d’un port majestueux munie des derniers perfectionnements…

Après la Voix de L’Ecolier viennent successivement L’Etudiant, le Bon Combat de M. Baillairgé, les Curiosités de L’Histoire de France, publication bi-mensuelle à l’usage des élèves de Belles-Lettres. Toutes ces revues concouraient à l’envi à l’instruction et à l’émulation des élèves. Des presses du collège sortirent aussi, publiés par le P. Supérieur: la Semaine Sainte, Recueil de prières, Manuel du Tiers-Ordre, et de plus les Annuaires du collège imprimés pour la première fois en 1876.

La Voix de l'Écolier

En devenant propriétaire du journal L’Action Populaire en 1918 l’Évêché de Joliette a pu disposer d’une imprimerie moderne jusqu’en 1970. L’Étudiant a été publié de 1936 à 1968, Les Carnets Viatoriens de 1936 à 1955 et il y en a eu plusieurs autres comme le Bulletin Paroissial de 1913 à 1944.

La suite

Les imprimeries de Joliette en 1957

Le comté de Joliette: inventaire économique, 1957
Le comté de Joliette: inventaire économique, 1957 – BANQ

Le Joliette Journal est fondé en 1947 par Georges-Émile Lapalme qui rachète L’Action Populaire en 1970. Le 29 juin paraît L’Horizon – L’Action Populaire avec une présentation plus moderne.

L'Action Populaire - L'Horizon
21 novembre 1973

En 1973 un nouveau journal L’Action est fondé par Martial Coderre. L’Action Mercredi fut fondé à l’automne 1993 sous le nom de L’Expression par Jean-Pierre Malo: Wikipedia

L'Action.com
Le Journal de Joliette

En 2010 Le Journal de Joliette est publié par Quebecor.

J’ai sûrement oublié quelques journaux. En commençant cette recherche sur la presse à Joliette je ne m’attendais pas à découvrir une histoire aussi riche. Les nombreux journaux des années 1880 – 1900 ne sont pas encore numérisés pour la plupart, il faut espérer qu’ils le seront un jour. Avec les moteurs de recherche on peut y faire des études sur la vie sociale régionale et renouveler l’histoire locale en la documentant très précisément.

Laisser un commentaire