L’album-photo de Louise Viau

Trouvé au marché aux puces: un album de cartes postales anciennes, à la fin de l’album une série de photos de familles. Une recherche m’a permis d’identifier sa propriétaire, Louise Viau, petite-fille du fondateur de la biscuiterie Viau et épouse d’Alfred Versailles. Les photos familiales ont été prises à St-Canut et Old Orchard; les cartes postales ont été envoyées par la famille et les amis.

La famille Viau

Marie-Émilie Deguise, grand-maman Viau
Grand-Maman Viau

Charles-Théodore Viau dit Cinq-Mars a fondé la biscuiterie Viau, il est décédé en 1898.

Charles-Théodore Viau et Julie-Alice Plamondon
Papa et Maman

La première photo de l’album est celle d’une femme âgée. Une annotation en arrière de la photo précise: Grand-Maman Viau. Il s’agit donc de Marie-Émilie Deguise, veuve de Charles-Théodore Viau, le fondateur.

La seconde photo est celle des parents de Louise Versailles, Charles-Théodore Viau fils et Julie Alice Plamondon.

Charles-Théodore et son frère Théophile ont dirigé la biscuiterie Viau à la mort de leur père avec des membres de la famille Deguise.

Une autre photo montre Julie Alice Plamondon au centre avec sa mère et quatre de ses enfants; on remarque qu’il s’agit d’une carte postale privée prise à Old Orchard, Maine.

Une recherche dans la presse m’a permis de confirmer qu’il s’agit bien de la famille de l’industriel C.-T. Viau. Alfred Versailles est le fils du maire de Montréal-Est, ville située à côté de Viauville, la ville fondée autour de la biscuiterie, à l’époque. Le fils Versailles a épousé Louise Viau et un fils Viau a épousé une fille Versailles, une alliance matrimoniale.

Les photos de la famille

La maison Viau à St-Canut

La maison Viau était construite au bord de la rivière du Nord à Saint-Canut. Je ne sais pas si elle existe encore, je vais essayer de la retrouver si possible.

Le village de Saint-Canut

Il y a aussi quelques vues de St-Canut. La photo avec le cheval et sa charrette est annotée en-arrière: St-Canut le petit marchand du coin. Le pont en bois sur la rivière du Nord devait être proche de la maison Viau, il s’agit d’une photo pas d’une carte postale.

Les cartes postales

Les photos de la famille se trouvent à la fin de l’album. C’est avant tout un album de cartes postales anciennes, il y en a au moins une centaine et beaucoup sont très belles.

Voici quelques exemples: certaines sont vierges, la plupart sont adressées à Louise Viau-Versailles à Outremont ou à l’hôtel à Old Orchard.

Madame Louise Viau Versailles

Louise Viau Versailles est décédée en 2016 à 95 ans, j’ai retrouvé son faire-part de décès dans le Journal de Montréal ainsi que sa photo. C’est à peu près à cette époque que son album s’est retrouvé au comptoir de St-Vincent-de-Paul à Ste-Julienne.

Louise Viau-Versailles

Ce qui permet de dater les photos: Louise Viau est née en 1921 et on peut supposer que c’est elle qu’on voit enfant sur plusieurs photographies. Celles-ci datent donc de 1925 environ.

Usine Viau et frères vers 1907
Usine Viau et frères vers 1907 (BANQ)

La maison Viau à Saint-Canut existe encore, quoique très défigurée; elle est située sur la rue Mackenzie à côté du pont de fer, m’a dit le propriétaire du site Patrimoine-Laurentides à qui j’ai demandé. J’avais trouvé plusieurs vues du pont de St-Canut sur son site:

Charles-Théodore Viau a acquis le terrain en 1914, sans bâtiment, des mains de la veuve d’Alexander Mackenzie, le cultivateur qui possédait la terre dont fut extrait cet emplacement.  C’est donc bien Viau qui a fait construire la maison.  Il a revendu le tout en 1932 à un officier des douanes de Notre-Dame-de-Grâces, Alexandre Cypihot.

2 réflexions au sujet de “L’album-photo de Louise Viau”

  1. Salut Guillaume,

    Bravo! Tes recherches piquent toujours ma curiosité. Petite question: de quel marché aux puces tu parles?

    Chose certaine je souhaite que mon album de famille ne se retrouve pas sur les tablettes d’un marché aux puces car les chances qu’un Guillaume passionné mette la main dessus sont presqu’inexistantes. À moins que…

    À la prochaine Guillaume. Porte-toi bien!

    Répondre

Laisser un commentaire