Penser joual

Nos élèves parlent joual parce qu’ils pensent joual, et ils pensent joual parce qu’ils vivent joual, comme tout le monde par ici… On ne réglera rien en agissant au niveau du langage lui-même. C’est au niveau de la civilisation qu’il faut agir. En 1959 une simple lettre d’un professeur de philosophie publiée par le journal le Devoir a ébranlé le Québec et a eu des répercussions politiques importantes: Les Insolences du Frère Untel.

Le Frère Untel s’adressait aux québécois mais son message est universel: plus le monde est complexe plus on a besoin de la philosophie et du langage pour le comprendre.

En 1959 partout dans le monde les moyens consacrés à l’éducation dans les sociétés riches étaient abondants et rejoignaient la majorité de la population. Nous devrions aujourd’hui avoir une population éduquée capable de faire fonctionner une démocratie de citoyens éclairés. On se retrouve plutôt avec une majorité de gens qui ne savent plus ni lire ni écrire ni penser, des milliards de moutons très fiers de se faire organiser par Facebook et autres manipulateurs: le crétinisme généralisé et l’échec de la démocratie.

Le Frère Untel (Archives Le Devoir)
Le Frère Untel (Archives Le Devoir)

Il soulignait surtout l’importance de former les étudiants à la philosophie pour leur donner des outils de réflexion: pouvoir critiquer la science et non pas juste la subir. On ne l’a pas écouté, on a formé des « experts » sans culture qui ont pris le contrôle de la politique et de nos destinées.

Construction du langage

Les mots nous permettent de communiquer. Le langage aide d’abord à satisfaire des besoins primaires de survie; puis peu à peu autour du feu la tribu élabore des concepts abstraits pour exprimer des sentiments, faire des projets… La langue française comme toutes les autres s’est enrichie en assimilant les mots et les concepts des autres civilisations qui ont enrichi son vocabulaire et sa capacité à philosopher pendant que la civilisation se complexifiait.

Le Siècle des Lumières a permis à une nouvelle classe de la population de s’éduquer pour pouvoir contester l’Autorité et aboutir à un résultat très concret, la Révolution et la Démocratie.

L’oubli de la philosophie

Dans la forêt primitive on a besoin de peu de mots; dans une civilisation complexe comme la nôtre on a besoin de vocabulaire, de syntaxe, de recul historique pour comprendre et ne pas se faire manipuler. La philosophie est plus essentielle que jamais.

Le Devoir 10 août 1960 (BANQ)
Le Devoir 10 août 1960 (BANQ)

Depuis 1959 le Québec a changé, les Insolences du Frère Untel ont provoqué de nombreuses réformes de l’éducation, la création de l’Office la la Langue Française et accéléré la Révolution Tranquille du Québec. Mais en 2019 on pourrait redire exactement la même chose sinon pire: les gens ne savent plus écrire, ils ne savent même plus exprimer une opinion personnelle avec des arguments logiques et ordonnés. La philosophie est la dernière des priorités du système éducatif.

Et ça a des conséquences. Quand une municipalité comme Chertsey adopte une politique culturelle en disant n’importe quoi sur son histoire et affiche des erreurs historiques sur son site internet sans que personne ne s’en rende compte c’est que toute la Culture s’en va. Ni les élus qui ont écrit cette politique, ni les fonctionnaires qui sont payés pour s’occuper de la Culture, ni la population qui a lu toutes ces erreurs, personne. On ne fait plus de Culture à Chertsey, on organise des Loisirs, c’est très différent.

Les Insolences du Frère Untel

Les insolences du Frère Untel
Les insolences du Frère Untel (Les Éditions de l’Homme)

Le Frère Untel était un professeur de philosophie qui voulait simplement donner son opinion sur la situation qu’il vivait comme professeur. Sa lettre a été publiée dans le Devoir, elle en a entraîné d’autres puis un livre qui a connu un énorme succès. André Laurendeau lui a donné le titre « Les insolences du Frère Untel » et il faut bien avouer que le petit frère était bien insolent, les évêques y goûtent aussi.

Quand on est insolent, il faut s’attendre à des ennuis. Forcé à un exil de quelques années à Rome par sa hiérarchie en punition, Jean-Paul Desbiens est revenu au Québec pour travailler à l’éducation et participer à la création de l’Office de la Langue Française. Une simple lettre à un journal a donc eu une influence politique importante. Contester l’Autorité est la première leçon de la philosophie, elle donne les outils pour le faire.

Indignons-nous et soyons insolents!

Le joual

Le Frère Untel a remis le mot « joual » à la mode et créé un débat autour du parler québécois. Tous les peuples « évolués » ont un parler populaire et une langue savante, plusieurs niveaux de langage.

Michel Tremblay (Photo Wikipedia)
M. Tremblay (Photo Wikipedia)

Michel Tremblay écrit en « joual » pour décrire sa réalité en exprimant des concepts complexes qui rejoignent une audience universelle. Mais il ne pense pas « joual », il est cultivé, il a voyagé, il a lu les autres auteurs. Il a suffisamment assimilé le langage pour pouvoir en jouer. La traduction de ses pièces a été complexe dans toutes les langues; elle a par exemple eu un impact important sur la redécouverte de la langue écossaise populaire par le peuple écossais.

Parler et penser « joual » pour le Frère Untel c’est ne plus pouvoir articuler aucune idée par pauvreté de vocabulaire et de logique, être abusé par le langage des autres qu’on ne peut plus comprendre.

Le Devoir 21 octobre 1960 (BANQ)
Le Devoir 21 octobre 1960 (BANQ)

Laisser un commentaire