Les moulins des usines Vessot

La ville de Joliette a été construite sur la rivière L’Assomption pour profiter de la force hydraulique des chutes situées à cet emplacement. De nombreux moulins y ont été construits comme ceux des usines Vessot dont on peut encore observer les vestiges au bord de la rivière.

Lire aussi:

Des vestiges au bord de la rivière

À la hauteur de l’ancien village Vessot sur le chemin Base de Roc à Joliette on peut observer des vestiges importants sur le bord de la rivière L’Assomption.

L'usine électrique du village Vessot
L'usine électrique du village Vessot

Ce sont les vestiges des moulins des Industries Vessot. L’histoire de ces moulins est peu documentée, voici les informations que j’ai pu recueillir.

Histoire des moulins Vessot

Dans sa biographie de Samuel Vessot l’historien J.-L. Lalonde écrit:

La firme de Vessot aura l’électricité un an avant le village de Joliette qui ne l’installera qu’en 1888.

Il décrit les installations de la compagnie S. Vessot à partir de cette illustration promotionnelle parue dans le Joliette Illustré de 1913:

S. Vessot & Cie

On note la longue construction des ateliers (machine shop) où se trouvent les bureaux, et juste en face un immeuble consacré à la conception et aux plans nécessaires à la fabrication des appareils, la fonderie tout à côté de l’atelier, le moulin à scie et le moulin à farine (provender mill) le long de la rivière qui profite d’une chute d’eau suffisante pour fournir l’électricité au complexe, d’où les fils électriques…

J.-L. Lalonde

Les moulins des Industries Vessot ont donc été construits vers 1887 pour fournir l’électricité aux ateliers de fabrication de machinerie agricole. Il y avait un moulin à scie et un moulin à farine en plus de la centrale électrique. En 1911 un moulin à fouler la laine sera ajouté.

La SHJL conserve une photo du moulin à scie qui n’est pas datée. On y voit Samuel Vessot entouré d’ouvriers:

Samuel Vessot
Collection Société d’Histoire de Joliette – de Lanaudière

Sur une carte postale ancienne de la BANQ on a une vue des moulins et de la passerelle au-dessus de la rivière, la ville de Joliette est dans le fond de l’image:

Usines Vessot, Joliette
Usines Vessot, Joliette

Dans L’Étoile du Nord du 15 novembre 1945 j’ai aussi trouvé ces 2 photos de mauvaise qualité qui permettent de voir quelques détails:

Je n’ai pas encore trouvé à quelle date les moulins ont cessé de fonctionner.

Les vestiges des moulins

Une partie du barrage de retenue d’eau est toujours debout. L’eau était amenée dans un chenal le long de la falaise pour faire tourner la roue ou la turbine.

Voici un agrandissement de la vue du barrage et des moulins à partir de la carte postale ancienne:

Moulins Vessot, rivière L'Assomption
L'Étoile du Nord 28 septembre 1911
L’Étoile du Nord 28 septembre 1911

Il y a là une usine mécanique de 50 X 150 pieds, un atelier de modèles et de peinture occupant une bâtisse à 2 étages de 24 X 40 pieds; une fonderie de 45 X 100; un moulin à scie et à moudre à trois étages et d’une étendue de 90 X 35 pieds, enfin une bâtisse à engins de 24 X 30…

Joliette 1913

Sur le plan Goad de Joliette de 1908 qu’on peut consulter à la Société d’Histoire de Joliette de Lanaudière on a le plan des installations et des explications. En amont du barrage il y avait un premier bâtiment (electric pump house) puis à la hauteur du barrage un moulin à scie et à farine (saw and grist mill) et au-dessus du canal la Wheel house. Le bâtiment du moulin faisait 3 étages.

Une ligne de transmission (power ropes) amenait le pouvoir du moulin à un autre bâtiment (Woollen Mill). Il était opéré sous le nom de Geo. Delisle Ltd. une compagnie dont Samuel Vessot était le président.

Une passerelle de bois double permettait de traverser la rivière L’Assomption.

Dans le chenal on voit plusieurs lames en acier qui devaient servir à manœuvrer la machinerie.

Moulins Vessot, rivière L'Assomption

Le long de la falaise les fondations des 2 anciens bâtiments sont toujours là sur le bord de la falaise. Les fondations du second sont particulièrement bien conservées.

Les pierres de la fondation ont été taillées et assemblées en utilisant un mortier à base de chaux:

J’ai aussi trouvé entre les 2 bâtiments des déchets métalliques (scories) semblant provenir de la fonderie:

Moulins Vessot, rivière L'Assomption

Les piles de la passerelle qui traversait la rivière sont très bien conservées des 2 côtés de la rivière:

Moulins Vessot, rivière L'Assomption
Moulins Vessot, rivière L'Assomption

Laisser un commentaire