L’île de Cirotis: Certeseig, Certesi, Chertsey

La ville de Chertsey dans le Surrey a été construite autour d’une abbaye fondée vers 666. Son nom vient du saxon Certeseig, l’Île de Cirotis. Située à 29 kilomètres au sud-ouest de Londres sur la Tamise c’était une ville importante au Moyen-Âge à cause de son marché et du pont permettant de traverser la Tamise en amont de Londres. L’abbaye a été démolie par Henri VIII mais la ville a continué à se développer pour devenir une banlieue de Londres.

Certesi, Cirotisege, Cerotesege, Ceortseye, ce sont d’autres variantes du nom de Chertsey qui signifie « L’Île de Cirotis ». Mais la signification de Cirotis est inconnue: dieu, déesse, héros, on ne sait pas.

Cartularium Saxonicum

L’abbaye de Chertsey

St-Erkenwald (Wikipedia)
St-Erkenwald (Wikipedia)

L’abbaye de Chertsey a été fondée vers 666 par Saint Erkenwald prince saxon, elle était dédicacée à Saint Pierre. En 1066 dans le Domesday Book réalisé lors de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant l’abbaye est répertoriée sous le nom de Certesi. C’est une des plus grandes abbayes bénédictines en Angleterre à cette époque et un village se forme autour.

L’abbaye est située au bord de la Tamise dans des terrains marécageux qui sont aménagés pour la pisciculture. Il y a un pont, un moulin et une forge.

L'abbaye de Chertsey (Wikipedia)
L’abbaye de Chertsey (Wikipedia)

En 1471 le roi Henri VI assassiné à la tour de Londres est enterré à l’abbaye et le site devient un lieu de culte; Henri VII fait retirer la dépouille. L’histoire de l’abbaye se termine sous le règne d’Henri VIII qui réforme la religion et ferme l’abbaye. Elle est totalement démolie.

À partir de 1854 des fouilles archéologiques sont menées sur le site. On découvre des vestiges et notamment un ensemble de tuiles décorées datant de 1290 environ qui fait partie des collections du British Museum. Elles illustrent les histoires de Tristan et Iseult et de Richard Cœur-de-Lion.

Le canton de Chertsey

Selon le répertoire des cantons du Québec publié par le Ministère des Ressources Naturelles le canton de Chertsey a été officiellement proclamé le 10 janvier 1857. Il semble qu’il ait été dessiné sur la carte et nommé « Chertsey » plus tôt, sans doute en même temps que Rawdon en 1799, mais il n’était pas encore cadastré. Je n’ai pas trouvé de raison spéciale pour ce nom, il s’agit juste de rappeler une ville ou une région importante d’Angleterre comme pour la plupart des premiers cantons du Québec.

Le premier territoire érigé en canton au Québec (le mot township fut traduit par le mot canton vers 1888) fut celui de Dunham, dans les cantons-de-l’Est, dont la proclamation date du 2 février 1796, soit cinq ans après l’entrée en vigueur de l’Acte de 1791. Mentionnons quelques autres cantons proclamés par la suite : Brome, Bolton et Potton en 1797, Farnham en 1798, Hinchinbrook, Hemmingford, Clifton, Armagh, Rawdon, Chatham, Buckingham et Dorset en 1799, Stoneham, Tewkesbury, Grantham, Hunterstown, Upton, Stanstead, Broughton, Stukely, Hereford et Eaton en 1800, Shefford, Barnston, Orford, Newport, Stanbridge, Brompton et Shipton en 1801.

Répertoire des cantons du Québec MERN
Carte de Chertsey en 1860 - F. Quinn
Le canton de Chertsey en 1860 – BANQ

Le canton de Chertsey était au départ un carré de 10 miles de côté. Son territoire a été modifié plusieurs fois depuis.

Références:

Laisser un commentaire