Un éclair de génie

Je critiquais mais en fait je n’avais pas bien compris le projet; je crois que j’ai enfin compris mais je ne suis pas sûr, il faudra me dire. Nous avons une richesse encore inexploitée à Chertsey, le ravage de cerfs de Virginie. Comme le tracé du sentier motorisé le traverse de part en part les touristes vont pouvoir venir les admirer sans avoir besoin de marcher dans la forêt. C’est sûr que ça va pogner et que Chertsey va enfin pouvoir développer son plein potentiel économique. C’est ça l’idée!

Les chevreuils à Chertsey

Je suppose que c’est peu après les élections qu’ils ont eu la révélation. Si ils y avaient pensé AVANT ils nous l’auraient sûrement annoncé dans leur programme électoral, après tout c’est tellement génial qu’ils auraient obtenu encore plus de votes. Et puis ce sont des gens honnêtes et transparents, ils avaient promis de  protéger notre patrimoine naturel et en assurer la pérennité. Ça doit donc être pendant l’hiver en voyant les chevreuils revenir à Chertsey que la révélation est venue. C’est si beau et on n’en profite pas, on pourrait protéger notre patrimoine naturel et en assurer la pérennité en le mettant en valeur; il suffisait d’y penser.

Promesses d'un candidat
Promesses électorales

Évidemment pour réaliser un projet aussi urgent pour le bien de Chertsey il fallait agir intelligemment, il y aurait sûrement quelques grognons qui s’opposent systématiquement à tout progrès et qui retarderaient l’adoption du projet si on n’agissait pas diligemment. Ils ont donc été faire les études environnementales et économiques eux-mêmes sur le terrain pour que ça ne coûte pas trop cher à la communauté; il s’agit juste de quelques panneaux de signalisation à installer en fait.

Comme la sécurité publique ne posait aucun problème le conseil a voté ce projet sans hésitation. Tout concordait pour dire qu’on en a absolument besoin pour le développement économique de Chertsey. Vous allez voir, les sceptiques seront confondus !

La population de Chertsey commence peu à peu à connaître le projet, jusqu’ici c’était un secret pour ceux qui n’ont rien d’autre à faire que de suivre la politique municipale. Mais au fur et à mesure que la bonne nouvelle se répand les citoyens de Chertsey sont nombreux à venir féliciter les membres du conseil aux assemblées publiques et leur dire qu’ils sont ravis de sacrifier une petite part de leur tranquillité pour le bien-être économique de la communauté. Ça fait chaud au cœur de voir une communauté aussi reconnaissante de la sagesse de ses élus, c’est rare aujourd’hui. Il faut donc les féliciter pour l’heureuse atmosphère de concorde qu’ils savent créer pour inciter tous les gens de Chertsey à aimer leur village et à participer à sa vie politique. Ils avaient fait des promesses et ils savent les tenir.

Le maire a maintenant pris son bâton de pèlerin pour répandre la bonne nouvelle. Il a été ovationné aux côtés des candidats de la CAQ à Ste-Agathe en promettant de rouvrir le sentier motoneige du Parc du Mont-Tremblant, un autre secteur plein de promesses sous-exploité. Il est bien modeste de ne pas se vanter de ses succès dans le Communicateur, nous sommes fiers de notre maire et aimerions mieux connaître ses plans et ses réalisations.

Je m’excuse encore une fois d’avoir douté des capacités intellectuelles des membres de notre conseil, c’est vraiment moi qui n’était pas assez intelligent pour les comprendre.

Le ravage de Chertsey
Carte du ravage de chevreuils de Chertsey (zone hachurée) – Image: chertsey.ca

Les touristes sont déjà arrivés et en fin de semaine un sympathique groupe de quads passait devant chez moi en me saluant gentiment. Quand j’ai essayé de leur expliquer qu’ils n’étaient pas sur le bon chemin ils n’ont pas eu l’air de trop comprendre et ont continué en m’injuriant. Je voulais juste les prévenir qu’ils risquaient d’attraper un ticket puisqu’ils étaient en infraction; c’était pour leur rendre service. La municipalité pourrait aussi installer des panneaux d’interdiction ($400 d’amende) sur les chemins secondaires pour que ce soit plus clair pour les touristes.

J’espère surtout que les prochains touristes seront plus polis.

 

4 thoughts on “Un éclair de génie”

  1. Il y a une solution. La municipalité pourrait mettre des bacs à carottes tout le long du parcours. Ça va peut-être rendre les cerfs malades mais les touristes en VTT arriveront nombreux pour les admirer.

  2. C’est donc une bonne idée! Les touristes seront contents et voudront sûrement acheter une maison à Chertsey. J’ai entendu dire quelles sont 30% moins cher!
    (censuré)

  3. Des chevreuils partout, d’autres panneaux de circulation pour rendre notre campagne plus attractive, des maisons moins chères, etc…
    Ha, ben moi je croyais:
    Moi, M. le Maire m’a dit qu’il y aura une auberge s’il y a un sentier (que les employés emprunteront pour aller au boulot) , que Marco, Ultramar et Provigo pourront enfin faire leurs frais (sinon ils s’installeront en Chine), que les quadistes tellement subjugués par notre campagne pleine de panneaux et de sentiers en asphalte auront envie de s’installer dans la région, possiblement pour y trouver la tranquillité après une dure semaine de travail… ou y retrouver l’atmosphère de la ville.
    Même qu’un industrie songerait à s’implanter dans la région si …
    De quoi avez-vous peur gens de peu de foi?
    Alléluia!

Commentez cet article