Carte interactive de Chertsey

Au printemps 2018 j’ai construit une carte interactive de Chertsey à partir de la recherche Répertoire des noms géographiques du Canton de Chertsey qui avait été dirigée par l’historien Marcel Fournier en 1973. J’ai proposé au service de la Culture de Chertsey de l’utiliser pour initier un projet interactif mais ils sont déjà débordés. Comme le logiciel que j’ai utilisé cessera de fonctionner le 3 décembre mon travail n’aura servi à rien, c’est dommage!

La carte

J’ai construit cette carte en utilisant le service FusionTables de Google. Il permet de fusionner une base de données à une carte.

Voir la carte (jusqu’au 3 décembre)

J’ai aussi écrit un article à partir de cette carte: La mémoire des noms

Dans la base de données les colonnes latitude et longitude, placent un marqueur sur la carte pour chaque item. On peut avoir un marqueur pour les lacs, un autre pour les ponts, etc. On peut ajouter autant de colonnes qu’on veut pour chaque item avec des informations, des images, des documents. Quand on clique sur un marqueur dans la carte une fenêtre s’ouvre avec les informations.

Une carte interactive

Comme toutes les informations sont dans une base de données on peut très facilement les compléter et les corriger. Avec FusionTables tout le monde pouvait le faire interactivement et c’est ce qui me paraissait intéressant. Chacun connaît des détails sur l’histoire de son lac ou de sa montagne et peut facilement enrichir la carte de ses anecdotes ou de ses photos anciennes. Une façon adaptée à notre époque de préserver le patrimoine.

La base de données

Le service se terminera donc le 3 décembre mais j’ai eu le temps d’enregistrer la base de données. Idéalement il faudrait que je transfère la carte sur un autre service, Google m’a donné des conseils pour que ça se fasse facilement. Mais comme le service de la Culture de Chertsey n’a montré aucun intérêt à mon travail bénévole je vais juste sauvegarder ces données en espérant qu’un jour quelqu’un comprendra l’intérêt culturel de cette carte.

J’avais construit de la même manière une carte des maisons de Chertsey d’avant 1950 à partir de la base de données de la MRC: Maisons anciennes de Chertsey (jusqu’au 3 décembre).

2 réflexions au sujet de “Carte interactive de Chertsey”

  1. Dans votre article «Médias: il aurait fallu y penser avant», vous mentionniez le danger d’utiliser les services d’une compagnie privée (dont le but premier est de générer des profits), en particulier pour des instances publiques gouvernementales.

    Voici donc un exemple éloquent de ce qui peut arriver quand ces géants (GAFAM) décident de fermer du jour au lendemain un de leurs services selon leur humeur ou plus probablement pour en offrir un nouveau, mais payant celui-là.

    Les gens sont habitués à utiliser le service «gratuit» et ils ne veulent pas perdre des heures et des heures de travail alors vous connaissez la suite…

    • C’est exactement ça. C’est comme quand on achète de la musique sur une plate-forme propriétaire comme ITunes: ensuite on n’a plus le choix d’utiliser un autre système que Apple.
      D’où l’importance de soutenir les systèmes « open source », le logiciel libre. Pour la carte interactive si quelqu’un me signale un logiciel libre les données devraient être faciles à transférer, elles sont dans un format standard.

Laisser un commentaire