La chapelle de Clermoustier

En 1935 une chapelle avant-gardiste a été construite au lac Clermoustier, lieu de repos pour le personnel du séminaire de Joliette. Le père Wilfrid Corbeil inspiré par l’architecte Le Corbusier conçoit les plans et les décors en bois. L’œuvre est très soignée comme le montre cette photo.

Photo Hexagone Lanaudière

L’architecte

« L’année précédente avait vu la construction en bois rond de la chapelle de Clermoutier, au Huitième Lac à Chertsey… Cette construction originale, effectuée avec le produit de la forêt toute proche, m’avait attiré des compliments, du fait que j’avais tenu compte de l’environnement boisé qu’on achève d’abattre. Enclos d’une haute palissade d’épinettes et de cèdres odorants, l’oratoire prêtait sa voix discrète et colorée à la chanson des grands bois, par la rythmique de ses pignons et de ses billes dorées… Depuis, les épinettes et la poésie ont quitté ces lieux pour faire place à la petite industrie. On ne va plus à Clermoutier. » Wilfrid Corbeil

La chapelle de Clercmoustier
Photo Hexagone Lanaudière

Le père Wilfrid Corbeil est un Clerc de Saint-Viateur qui a voyagé en Europe et étudié à l’école des Beaux-Arts où il s’est initié aux courants les plus modernes. « La fréquentation des théories de Le Corbusier aura vite fait de faire chavirer les idées que j’entretenais en architecture. Vers une architecture a eu raison de mes préjugés. »

De retour au séminaire de Joliette en 1929 il est professeur de Belles-Lettres et confectionne des décors pour les fêtes annuelles du séminaire. En 1936 la chapelle de Clermoustier est sa première réalisation en tant qu’architecte. Il conçoit les plans du bâtiment ainsi que le tabernacle, la croix, les chandeliers et le retable.

Renouveau de l'art religieux lanaudois
L’art religieux lanaudois

On peut constater que l’œuvre est très originale pour l’époque. En utilisant les matériaux disponibles sur place et en renouvelant la construction en billots empilés elle s’insère harmonieusement avec l’environnement. L’utilisation raffinée des diverses essences de bois permet de créer un décor très riche. C’est une réalisation importante qui marque l’époque: Renouveau de l’art religieux lanaudois.

Le Noviciat des Clercs de St-Viateur
Photo Ville de Joliette

W. Corbeil a refait l’année suivante la décoration de la chapelle du Scolasticat de Joliette en utilisant les essences de bois lanaudoises. Mais son chef-d’œuvre est le Noviciat des Clercs de Saint-Viateur à Joliette construit de 1939 à 1941 avec la pierre de la rivière L’Assomption à côté. Inspiré des abbayes du Moyen-Âge c’est un magnifique bâtiment dont il a été un des architectes et des inspirateurs: construction du Noviciat de Joliette.

L’artisan lésé

W. Corbeil a engagé un charpentier de Chertsey pour la réalisation de la chapelle. Il a choisi Joseph Gagnon qui demeurait près du Pont du Gouvernement dans la côte à Gagnon menant à St-Alphonse. Il devait être un très bon artisan vu la complexité du travail accompli et il a certainement passé beaucoup de temps à l’ouvrage. Curieusement son petit-fils que j’ai interrogé m’a dit que dans la famille Gagnon l’histoire qu’on raconte est que les clercs de Saint-Viateur n’auraient jamais payé leur grand-père pour son travail. Je vais essayer de trouver plus d’informations c’est quand même étrange comme histoire.

Chapelle à louer

Ancienne résidence du séminaire au lac Clermoustier
Photo: chalets Zenya

Je vais aussi essayer d’aller voir cet été ce que devient la chapelle. Sur internet on peut voir que l’ancienne résidence des clercs et la chapelle ont été transformées en chalet de location haut-de-gamme. Les photos montrent une rénovation soignée et respectueuse des bâtiments, félicitations aux propriétaires.

La chapelle de Clermoustier rénovée
Photo: chalets Zenya

Commentez cet article