Société d’histoire de Chertsey

Dans le Communicateur du mois de juillet on annonce que le service des Loisirs et de la Culture de Chertsey recrute des bénévoles pour la mise sur pied de la première société d’histoire de Chertsey. Pour fêter cette annonce et participer aux Journées de la Culture j’organise une visite commentée du Village Lafontaine le 30 septembre. Inscrivez-vous.

Une société historique à Chertsey

Il y a quelques mois j’ai commencé ces recherches historiques sur Chertsey et, évidemment, une des premières choses que j’ai faites a été de demander à la municipalité si il y avait des archives qu’on pouvait consulter: registres, cadastres, photos anciennes, etc… M. Marcel Fournier qui a écrit un livre sur Chertsey m’avait affirmé qu’il avait remis ses archives à la municipalité.

Après avoir du insister à plusieurs reprises, la réponse que j’ai reçue a été un bref courriel du secrétariat de la municipalité me disant que tout avait brûlé et qu’il n’y avait rien à voir:

Tout d’abord, je suis désolée d’avoir mis autant de temps pour vous répondre.
Concernant les archives de la Municipalité, j’ai le regret de vous dire que je n’ai rien trouvé et que si nous possédions des documents d’une quelconque valeur historique, l’incendie de 1986 a probablement tout décimé. Depuis quelques années, la Municipalité fait des appels à la population afin qu’elle porte à notre connaissance de tels documents, qui sont ensuite numérisés et diffusés sur notre site Internet, mais cette démarche en est à ses débuts.

Julie Comtois, directrice du service des communications

La réponse était sèche, personne ne m’a encouragé ou dit que mon travail était intéressant, aucun intérêt.

Ça fait 5 ans que j’habite Chertsey et je n’ai jamais eu connaissance d’appel à la population pour des documents et des photos anciens. J’aimerais bien qu’on me montre sur le site internet de la municipalité où on trouve ça ! (le 18 juillet je découvre une nouvelle section sur le site « Photos historiques » avec 3 belles photos)

L'article de L'Action à propos du village fantôme de Chertsey
Un village fantôme au cœur de la forêt

Comme le maire et ses conseillers (sauf M. Lacombe) ne semblaient pas s’intéresser à l’histoire de Chertsey (et pire, laissent publier des informations fausses sur le site internet de la municipalité en mélangeant toutes les dates historiques), j’ai décidé de prendre les grands moyens pour faire connaître mon site et mettre un peu de pression. J’ai donc publié un article au titre accrocheur, « Le village fantôme de Chertsey », que j’ai envoyé au journal L’Action pour voir leur réaction. Mon plan a parfaitement fonctionné, ils ont publié un article et mon site a eu plusieurs centaines de visites en quelques jours ce qui m’a permis de faire connaître mes recherches dans la région.

J’ai donc été un peu surpris de voir cette annonce dans le Communicateur quelques jours après la parution de l’article. C’est peut-être un hasard. J’ai surtout l’impression que les élections approchent et que les politiciens s’activent cherchant à flairer d’où vient le vent.

Ceci dit, je me réjouis de cette initiative, il est important pour un village de connaître son passé et d’en être fier, il faut des bases pour construire.

J’ai donc inscrit mon nom aujourd’hui à la liste de recrutement de bénévoles pour la mise sur pied de la future Société d’Histoire de Chertsey, en espérant rencontrer d’autres citoyens de Chertsey passionnés comme moi.

Visite du Village Lafontaine

J’ai aussi offert d’organiser une visite commentée du Village Lafontaine à l’occasion des Journées de la Culture le 30 septembre.

Je propose à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de Chertsey de se retrouver à 9h30 au coin des rues Michel et Gareau pour une promenade de 2 heures à la découverte du Village Lafontaine. Ce sera l’occasion de faire connaissance et de parler de la Société d’Histoire de Chertsey.

À la suite du commentaire de M. Lortie je précise que la promenade se fera sur les chemins publics. Elle permettra avant tout aux gens de se rencontrer et de discuter en se promenant. Dans le futur la Société d’Histoire de Chertsey pourra demander à certains propriétaires des droits de visite occasionnels et encadrés.

Pour vous inscrire faites un commentaire à la fin de cet article, un groupe d’une vingtaine de personnes au maximum serait idéal donc les premiers inscrits auront priorité.

J’espère avoir la collaboration de la municipalité pour pouvoir éclaircir d’ici là certains points historiques, l’emplacement exact de l’église notamment. Et puis si la maison de Magloire Granger date de 1787 on a un monument historique unique, il faut vérifier.

Le programme des Journées de la Culture

Il faut se rendre à l’évidence, l’histoire n’intéresse pas les habitants de Chertsey. On fait des comités et des assemblées sur la « Culture », on y consacre un budget conséquent, mais on se fiche de l’histoire au point de dire n’importe quoi sur le site internet de la municipalité sans que personne ne s’en aperçoive. C’est pas grave tout le monde s’en fout.

Programme des Journées de la Culture 2017 à Chertsey
Le programme des Journées de la Culture 2017

La Culture quand elle n’a pas de racines est très artificielle. Pour les Journées de la Culture on va lire « Le Petit Prince ». C’est bien mais il me semble que c’est se chercher des racines très lointaines. Je sais, Saint-Exupéry est venu à Chertsey où il a peut-être écrit quelques pages, « so what ! ». Il s’est quand même passé autre chose à Chertsey qui concerne plus directement ses habitants depuis 1856. Suivra au programme la présentation des 20 trésors culturels de Chertsey, j’ai hâte de voir pour essayer de comprendre la perception que se font les citoyens de Chertsey de leur village (encore faudrait-il qu’ils aient assez participé au sondage pour que ce soit valable). J’imagine qu’on va mettre quelques photos sur Facebook, tout le monde va dire « Wow, c’est super », « J’aime » et puis comme on ne s’intéresse pas à l’histoire on n’ira pas chercher plus loin, on zappera sur autre chose.

Aussi au programme le « lancement du catalogue des œuvres sélectionnées » je me demande vraiment qu’est-ce que ça veut dire ?

Pour les jeunes un expert, graffeur professionnel, viendra aussi faire une démonstration de graffiti.  Il faut les initier à la culture mais sans les brusquer !

Je note au passage qu’il n’y a aucune mention du « Mammouth du Lac Noir », un projet artistique subventionné par la municipalité dont le créateur Y. MacDonald m’avait pourtant dit que l’inauguration se ferait dans le cadre des Journées de la Culture. Après l’avoir contacté j’apprends que l’inauguration aura effectivement lieu le 1er octobre et que la municipalité a nolisé un autobus pour s’y rendre, c’est étrange que ce ne soit pas annoncé dans le programme, il risque de ne pas y avoir grand monde.
À mon avis on ne peut pas ignorer l’histoire et prétendre qu’on fait de la « Culture ». Il ne faut pas confondre Culture et Divertissement. La culture s’enracine dans le passé pour saisir le présent, le divertissement cherche dans le présent à se distraire d’un futur angoissant. Les 2 sont nécessaires mais la culture est la base sans laquelle on ne peut rien construire.
On peut faire de la peinture en amateur pour son plaisir mais de là à prétendre qu’on fait de l’Art ou de la Culture…

Mise à jour
Le 1er septembre Monique Picard, responsable de la culture et des loisirs pour la municipalité m’a fait savoir que j’étais le seul (sur plus de 5000 habitants) à s’être inscrit pour la société historique, le projet est donc abandonné. J’ai aussi été le seul à répondre au sondage sur les Trésors Culturels de Chertsey. La municipalité n’a pas jugé pertinent non plus d’inscrire la visite du village Lafontaine dans le programme des Journées de la Culture, j’avais pourtant transmis mon offre le 17 juillet au bureau de la municipalité et à M. Lacombe, conseiller municipal.

9 commentaires sur “Société d’histoire de Chertsey”

      • Salut Guillaume, je ne sais pas si mon message va se rendre à toi mais bon. Je m’appelle Steven Masson et en étant descendant de Joseph Masson, seigneur de Terrebonne, je suis passionné d’histoire. J’aimerais beaucoup vous parler et visiter avec vous les différents sites. Je suis aussi en mesure de vous offrir une détection des lieux à l’aide de détecteur de métaux. Je ne conserve aucune trouvailles, je cherche seulement pour raconter l’histoire. Les pièces de monnaies, outils, broches, etc…. Seront remis à votre organisme pour détaillé les faits divers. Merci de votre intérêt et passion pour nos bâtisseurs.
        Steven Masson
        PS. Je suis un bénévole pour des passionnés de l’histoire. Merci.

  1. Possédant une partie de l’ancien village de Lafontaine, possiblement lieu de l’érection de l’église et du presbytère de Lafontaine , je ne suis pas tellement chaud à l’idée d’une visite guidée sur le terrain que je détiens. J’aurais souhaité en être informé avant de divulguer cette visite guidée qui risque fort bien de se passer en partie sur notre terrain.
    Les visites du 30 septembre ainsi que celles qui suivront individuellement par la suite risque d’affecter notre quiétude et la tranquilité que nous recherchions avec l’achat de ce terrain il y a plusieurs années.
    Les autorisations, au préalables, auraient dû être demandées.
    Actuellement, je ne saurais répondre favorablement à une visite guidée tel qu’appris par le site internet de la municipalité.
    Discussions et planifications sont de mises.
    Je ne peux donner suite à cette visite ni autorisation actuellement.
    Gilles Lortie

    • Il ne s’agit pas de visiter les terrains privés mais de parcourir les chemins publics du Croissant Gareau à la rue des Arpents-Verts. Je ferai un commentaire pour expliquer les recherches que j’ai faites.
      Si il y a une Société d’Histoire de Chertsey on ne pourra pas éviter de créer un intérêt pour le Village Lafontaine. Je ne tiens pas moi non plus à voir n’importe qui chez moi venant visiter le moulin. En faisant des visites encadrées on peut limiter les inconvénients. Je ne pense pas qu’il y ait des centaines de personnes non plus.

    • Au lieu d’une visite a grande échelle seriez vous plus favorable a une visite guidé par vous même. Afin de prendre quelque cliché du site avec les coordonnés gps de chaque bâtiment. Je comprend bien que vous ne voulez pas être importuné par des attroupements a tout les fin de semaine mais vous retenez une partie d’histoire sur votre terrain. Rare sont les endroits qui a premier vue on été gelé dans le temps. Le coté positif au fait que quelque individu soit autoriser a répertorier les lieu pourrait aussi vous éviter d’avoir a dealer avec de nombreux archéologue en herbe. pour avoir côtoyé l’archéologue rêne levesque dans certaine de c’est fouille pour retrouver la sépulture de champlain, bien de gens sont prêt a bien des chose pour avoir l,opportunité de toucher l’histoire

      • Cher Monsieur Lapointe,

        Tel que déjà spécifié antérieurement, l’achat de ce terrain il y a de cela plusieurs années était pour retrouver une tranquillité longtemps recherchée ainsi qu’un havre de paix . Le fait qu’il soit situé sur l’ancien village de Lafontaine ne change en rien notre but visé. Je ne crois pas que le fait d’acheter un terrain avec des antécédents historique nous oblige de quelque façon que ce soit à partager notre bout de bonheur avec la communauté. Pour ce qui est des archéologues en herbe, AUCUN n’est actuellement autorisé à faire des recherches ni des fouilles sur des terrains privés sans au préalable, tel que déjà mentionné, obtenir des autorisations du ou des propriétaires. Imaginer l’anarchie si TOUS et chacun s’improvisaient archéologues amateur et allaient ou bon leur semble pour la recherche. Lorsque j’ai vu la photo d’une personne debout sur notre terrain posé pour faire la une d’un journal local dans le « chemin du Gouvernement », j’ai été déçu, très déçu. On fait fi des pancartes TERRAIN PRIVÉ pour son propre bénéfice…… RESPECTEZ la vie privé des gens, DEMANDEZ des autorisations. Malheureusement de nos jours, les gens se pensent et se sentent chez eux partout. Que diriez vous si vous voyez des photos de gens dans votre cour à votre insu et ce, en votre absence ? Comment vous sentiriez vous ? POUR ce qui est des journées de visites ou visites guidées, au risque de me répéter, n’ayant reçue aucune demande officielle, AUCUNE VISITE n’est permise ni AUTORISÉE sur l’ancien terrain du village, tel que nous le possédons. actuellement . RESPECTEZ LA VIE PRIVÉE DES GENS ET agissez en gens civilisés. .GL

      • Ne vous inquiétez pas personne ne s’intéresse à l’histoire de Chertsey sauf moi. Les chertsois sont comme vous ils veulent leur tranquillité: le patrimoine, les racines, l’histoire ça ne leur sert à rien. Pour les journées de la culture ils préfèrent aller lire « Le petit prince » à la Belle Église.
        Il n’y aura pas de société d’histoire, pas de visite et moi je vais m’occuper d’autre chose, je suis capable de m’occuper tout seul. Mais je trouve ça très décevant, drôle de société.

      • J’ai reçu hier une demande des professeurs de l’école de Chertsey pour organiser une visite du Village Lafontaine pour leurs élèves. Je leur ai répondu de s’adresser à la municipalité, je ne veux pas me chicaner avec mes voisins. Je leur ai expliqué qu’en Amérique le respect de la propriété privée était plus important que le bien commun, tant pis pour les racines. Je vais malgré tout essayer d’organiser au moins une visite encadrée du moulin à farine qui se trouve sur mon terrain. En réalité c’est le seul vestige du Village Lafontaine et ça ne me viendrait pas à l’idée de garder ça pour moi tout seul, c’est ma propriété et le patrimoine de Chertsey.

Commentez cet article