Le panier bleu du Québec

Le Panier Bleu du Québec a été créé par le Gouvernement du Québec dans l’urgence pour aider les commerces québécois à s’adapter au commerce électronique. Ce n’est sans doute pas facile de travailler dans l’urgence par télétravail, j’aimerais donc signaler quelques petits problèmes avec le site afin de l’améliorer. Nous espérons tous la fin de la crise pour que les fonctionnaires du gouvernement puissent se remettre au travail sérieusement.

Visite du site

J’ai décidé d’aller visiter Le Panier Bleu, le nouveau site mis en ligne par le gouvernement du Québec pour que les québécois achètent au Québec les produits offerts par les commerçants du Québec. C’est un projet important puisque si rien n’est fait le commerce électronique va se faire sur Amazon.

En allant sur le site je me retrouve automatiquement localisé à Joliette avec la liste des commerces de Joliette. J’habite Chertsey mais comme mon fournisseur internet est localisé à Joliette le logiciel a décidé que c’était ça qu’il fallait me montrer.

Je sais que le résultat ne sera pas le même pour tout le monde; j’ai réglé mon navigateur pour ne jamais être géolocalisé automatiquement par les sites que je visite, la seule information disponible est mon fournisseur.

Le panier bleu du Québec: page d'accueil
Le panier bleu du Québec: page d’accueil pour moi

Dans la case de recherche je tape « Chertsey » puisque je voudrais voir les commerces de mon village qui se sont inscrits au site. Dans la liste des résultats pour Chertsey le premier est Chalet Relax sur le lac et je clique pour voir sa fiche: Page Non Trouvée. Oups!

Je veux revenir à ma recherche sur Chertsey mais je me retrouve automatiquement à Joliette, il faut recommencer ma recherche à chaque fois; j’abandonne puisque les 3 premiers liens ne fonctionnent pas.

Je change de tactique en utilisant la carte mais c’est pareil: si on clique sur une fiche on retourne à Joliette à chaque fois.

J’imagine que les fonctionnaires qui ont construit le site habitaient tous à Québec ou à Montréal et que quand ils ont testé le site ils ne se sont rendu compte de rien: si la carte est centrée sur Québec ou Montréal pas de problème pour eux. Mais à la campagne c’est tellement gênant qu’on ne peut pratiquement pas utiliser le site.

On a hâte que la crise soit terminée et que tout revienne à la normale.

Quelques autres suggestions

Le panier bleu du Québec

Bien sûr je me suis amusé à faire quelques tests de performance sur le site comme je l’ai fait pour la boutique culturelle en ligne de Lanaudière. Ce qui me frappe c’est que personne au ministère ne semble savoir ce que signifie optimiser un site pour le référencement alors qu’ils veulent faire du commerce électronique. Il suffit de regarder le plan de la page d’accueil du site pour affirmer que la personne qui l’a conçue n’a aucune notion dans ce domaine.

En référencement le titre H1 d’une page web sert à définir le mot-clef de la page. Sur la page d’accueil du site le Panier Bleu le webmaster essaye de référencer le mot « Accueil ». Il va avoir du mal car beaucoup de gens ont fait la même erreur que lui, la concurrence est très forte sur le mot « Accueil ».

Si c’était mon site, le titre H1 et le titre sur Google seraient « Le Panier Bleu, la boutique en ligne du Québec » puisqu’il me semble que ce sont les mots importants à référencer.

Le panier bleu: le référencement sur Google
Le panier bleu: le référencement sur Google

Donc ma suggestion la plus importante aux responsables du site est d’aller consulter la page « Consignes aux webmasters » du site de Google pour savoir comment on référence son site. Pour faire du commerce en ligne c’est la première chose à faire.

Retour à la normale

Un dessin de Fabrice Erre que j’ai trouvé bien drôle à propos du retour à la normale des fonctionnaires!

Le retour à la normale

Mon Panier Bleu en France

Après avoir publié mon article je lis un article rapportant que le propriétaire du site Mon Panier Bleu en France veut poursuivre le gouvernement du Québec. Le jour où le gouvernement a annoncé le lancement de son site beaucoup de québécois ont voulu aller le visiter. Ils ont cherché « panier bleu » sur Google et cliqué sur le premier résultat de la liste, le site monpanierbleu.com, faisant sauter le serveur qui n’était pas prévu pour recevoir autant de trafic.

Google avait indexé le nouveau site du gouvernement à son mérite selon ses critères, donc après les sites qui avaient fait mieux pour référencer l’expression « panier bleu ».

Mon Panier Bleu France

Les gouvernements peuvent s’expliquer avec Google, le site québécois a vite été mis en première place pour la recherche « panier bleu ». Mais le propriétaire du site français ne trouve pas ça très drôle, j’ai essayé d’aller sur son site et il ne fonctionne toujours pas le 28 mai (il a peut-être été obligé de bloquer les visiteurs du Québec).

En fait il y a déjà pas mal de paniers bleus sur internet, ce n’est pas très original et la concurrence est donc déjà forte sur ces termes. Pour le référencement il faut essayer de trouver des termes originaux auxquels personne n’a encore pensé, des questions que des internautes posent tous les jours aux moteurs de recherche et qui n’ont pas encore de réponse précise.

Les sites internet des administrations sont automatiquement mis en avant par Google sinon on ne les trouverait jamais selon les critères qui s’appliquent aux autres sites. Leurs concepteurs ne savent pas ce que signifie optimiser un site internet pour le référencement. Mais pour quelqu’un d’ordinaire il faut travailler pour être référencé, ce n’est pas de la magie. Il faut apprendre pour comprendre comment ça fonctionne.

1 réflexion au sujet de “Le panier bleu du Québec”

Laisser un commentaire