Site indépendant sans témoin espion
Vive le OUÈBE LIBRE

L’industrie de la Culture: Joliette en 1923 et en 2023

Joliette 200 ans

En 2023 on célèbre le 200ème anniversaire de la fondation du village d’Industrie devenu la ville de Joliette, un anniversaire que la Ville fête avec une programmation qui passera à l’Histoire. En 1923 la commémoration du premier centenaire avait été très remarquable, toute la population de Joliette avait participé. En 2023 la Culture est une industrie organisée par des spécialistes en communication qui ont étudié à l’université, autrefois il fallait s’en remettre à des amateurs bénévoles

Lire la suite…

Nominingue, apogée et déclin: 1907-1916

Nominingue 1907-1916

En 1906 Nominingue avait atteint l’apogée de son activité économique. Depuis 1904 le Train du Nord y avait son terminus et c’était le point d’accès et de ravitaillement pour les chantiers de bois. La cour de justice, l’évêché, les bureaux administratifs régionaux devaient bientôt y être établis et la prospérité en découler. Cette effervescence ne va durer que quelques années, en 1909 la ligne de train a été prolongée jusqu’à Mont-Laurier et le déclin a aussitôt commencé.

Lire la suite…

Les pionniers du lac Nominingue, troisième acte (1900-1906)

Le couvent de Nominingue en 1906

L’histoire des pionniers du lac Nominingue et de la fondation du village est tellement bien documentée dans la presse que je trouve beaucoup d’informations, je me suis arrêté à l’année 1906 pour l’instant. Le prolongement de la ligne de chemin de fer de Labelle à Nominingue va faire naître beaucoup d’activités et rêver de projets qui ne se réaliseront pas tous. Le conflit grandissant entre les colons et les compagnies forestières exploitant le bois de pulpe occasionnait de plus en plus de protestations et a obligé le gouvernement à (essayer de) mieux légiférer.

Lire la suite…

Les pionniers du lac Nominingue, deuxième acte (1890-1899)

Durant les années 1880 le curé Labelle s’était servi des journaux pour promouvoir la colonisation du nord afin d’y établir des agriculteurs. Des centaines de milliers de familles pourraient s’établir sur ces terres immenses et inoccupées pour y vivre prospères et heureuses. Au cours des années 1890 les pionniers du lac Nominingue vont constater que le climat n’y est pas aussi doux que prévu pour la pratique de l’agriculture et que sans chemins carossables il n’y a pas de progrès possible.

Lire la suite…

Les pionniers du lac Nominingue, premier acte (1879-1889)

Les pionniers du lac Nominingue

Nominingue a été le symbole de la colonisation des Hautes-Laurentides. Le curé Labelle a mené une campagne de propagande très moderne pour vanter cette région fertile où le climat est presque aussi doux qu’à Montréal et inciter des familles à venir s’y établir. Le drame Les pionniers du lac Nominingue ou les avantages de la colonisation joué en 1881 à Ste-Thérèse en est un exemple. Pour sa propagande il s’est servi de la presse qui a rapporté la fondation de Nominingue en détail, ce qui permet de retrouver son histoire dans les archives de la BANQ. Le premier acte de ce drame est la période 1879-1889.

Lire la suite…

Immigration building Nominingue 1907

Nominingue: bâtiment de l'immigration

En 1907 le gouvernement fédéral a fait construire un bâtiment à Nominingue pour accueillir les immigrants venus coloniser les cantons du nord des Laurentides. Nominingue était alors le terminus du P’tit Train du Nord, les familles y étaient logées en attendant de trouver une terre. C’est en consultant les archives du Canada que j’ai trouvé cette information. Je connais un peu l’histoire de Nominingue mais je n’en avais jamais entendu parler.

Lire la suite…

Les églises de la Nouvelle-Acadie à vendre

Paroisse Notre-Dame de l'Acadie

Les églises de Saint-Jacques, Saint-Alexis, Sainte-Marie-Salomé et Saint-Liguori forment la paroisse Notre-Dame-de-l’Acadie. En avril lors de l’assemblée générale des paroissiens il a été décidé de mettre en vente ces 4 églises que la paroisse ne peut plus entretenir. Le problème est généralisé au Québec, le patrimoine bâti religieux est devenu très encombrant. Pourtant si on s’en débarrasse il ne restera pas grand chose.

Lire la suite…

La commémoration du 200ème anniversaire de Joliette (L’Industrie)

Joliette 200 ans

La ville de Joliette commémore le 200e anniversaire de la fondation du village d’Industrie en 1823. J’avais offert de participer bénévolement à l’organisation de ces commémorations mais le comité ne m’a pas invité. J’ai donc essayé d’apporter ma contribution en complétant l’information d’un des panneaux de l’exposition présentée au parc Louis Querbes racontant l’histoire des fourneaux à chaux de Joliette.

Lire la suite…

Nominingue: Onamaning pays de l’ocre rouge

Municipalité de Nominingue

Quand les européens ont commencé à explorer la forêt des Laurentides pour exploiter son bois ils ont rencontré des habitants. Nominingue était alors le pays de l’ocre rouge, Onamaning. En 2022 Richard Lagrange a publié Le pays rêvé du curé Labelle qui raconte l’histoire de la colonisation de la vallée de la rivière Rouge en donnant des détails sur l’histoire de ces premiers occupants chassés de leur territoire.

Lire la suite…

Prévention des inondations à Joliette

Inondations à Joliette en 1885

Les inondations se répètent de plus en plus souvent, les municipalités sont prévenues et elles doivent s’assurer de les prévenir plutôt que de les subir. Dans l’histoire de la ville de Joliette la rivière l’Assomption a déjà occasionné des dégâts importants, la municipalité connaît donc les points vulnérables et elle prend les moyens pour les protéger.

Lire la suite…

La rivière Matawin avant le réservoir Taureau

L'église de St-Ignace-du-Lac

En 1931 un barrage a été construit sur la rivière Matawin inondant 95 km² depuis Saint-Michel-des-Saints jusqu’au rapide Toro. Le village de Saint-Ignace-du-Lac a disparu, englouti sous les flots. Ses habitants ont été prévenus en 1928 et ils ont dû déménager quelques mois plus tard, abandonnant tout ce qu’ils avaient construit. Le réservoir Taureau est aujourd’hui un site touristique mais sa création a bouleversé des centaines de vies.

Lire la suite…

Les 18 moulins du canton de Brandon en 1853

Plan of the township of Brandon 1853

Le plan du canton de Brandon publié en 1853 montre tous les moulins actifs à cette époque. Pour documenter la carte des moulins de Lanaudière que je construis, je cherche des informations fiables permettant de les localiser mais les cartes anciennes ne montrent en général que les principaux établissements. Beaucoup de moulins ont été construits à cette époque, il y en avait au moins 18 juste dans le canton de Brandon en 1853.

Lire la suite…

La création du canton de Kildare de 1792 à 1824

Village de Kildare

Histoire de la création du canton de Kildare situé au nord de Joliette où se trouvent aujourd’hui les villes de Saint-Charles-Borromée, Saint-Ambroise-de-Kildare et Sainte-Marcelline-de-Kildare. En 1824 les habitants des six premiers rangs du canton étaient tous canadiens français et les habitants des six autres rangs tous anglophones, des militaires irlandais retraités.

Lire la suite…