Notes de performance de quelques sites régionaux

La performance des sites internet peut être notée objectivement avec des outils de test disponibles en ligne. Pour bien référencer leurs sites dans les moteurs de recherche les webmasters doivent améliorer leur note. La compétition est féroce car il faut ressortir parmi une multitude de sites; il faut donc viser l’excellence, pas juste la moyenne. J’ai testé quelques sites internet de Chertsey et de la région Lanaudière afin de voir si nous sommes prêts pour l’ère numérique.

J’ai fait les tests avec GTmetrix, un outil standard qui permet aux webmasters de tester leurs sites pour avoir des recommandations objectives afin de les améliorer. Voici le lien pour consulter le rapport complet pour le site « Chroniques de Chertsey ». La première note concerne la performance (vitesse de chargement de la page), la deuxième note le respect d’un ensemble de bonnes pratiques (normes ou standards) à respecter. Ces notes dépendent de la taille des données transférées et du nombre de requêtes à faire pour construire la page.

Rapport pour Chroniques de Chertsey
Rapport pour Chroniques de Chertsey

La page d’accueil de ce site se charge en 2.1 secondes, on télécharge 0.163 Mb de données et le serveur assemble 22 fichiers pour construire la page (la moyenne est 7.3 secondes, 2.97 Mb et 87 requêtes). Il y a 3 recommandations prioritaires pour améliorer la performance.

Le tableau d’honneur régional

Palmarès

La note moyenne des millions de sites analysés par GTmetrix est de 75% pour la performance et 76% pour le respect des recommandations. Je donnerai les notes ainsi: 75 (76).

J’ai choisi quelques sites au hasard trouvés dans le répertoire des commerces de Chertey et ceux des administrations de la région Lanaudière. On commence par les plus nuls:

  • Culture Lanaudière 0 (73)
  • Journal L’Action 0 (58)
  • Municipalité N.D.-de-la-Merci 6 (70)
  • Analyseweb Inc. 7 (55)
  • MRC de Joliette 19 (81)
  • Municipalité d’Entrelacs 38 (60)
  • Municipalité de Chertsey 45 (52)
  • Municipalité de St-Alphonse 47 (69)
  • Beside Cabins 57 (84)
  • Lost in Sound 61 (60)
  • Construction J.M. Poirier 61 (86)
  • Municipalité de Rawdon 65 (68)
  • Tourisme Lanaudière 66 (65)
  • Chalets du Lac Grenier 67 (73)
  • Bois EcoFeu 67 (70)
  • Municipalité de joliette 71 (68)
  • MRC Matawinie 71 (70)
  • Compo Recycle 75 (56)
  • La Griffe SGB 76 (73)
  • Domaine St-Vincent 78 (72)
  • Construction Sylvain Charruau 79 (70)
  • Création rustik 82 (91)
  • Alain Loue-Tout 87 (78)
  • Patrick Morin 90 (91)
  • Resto Marco 90 (78)
  • Gens de Chertsey 99 (93)

Aucun site administratif n’atteint la note de performance moyenne; quelques entreprises privées ont de bons scores. Le journal L’Action qui est un media de communication a un score nul tout comme Culture Lanaudière. Les professionnels du web ne sont pas forcément les meilleurs: le site d’Analyseweb michelleblanc.com a 7, celui de Beside Cabins 57.

Explications techniques

Pour afficher la page d’accueil du journal L’Action il faut 36.7 secondes, on télécharge 17.1Mb de données et le serveur doit assembler 533 fichiers pour construire la page (la moyenne est de 87). L’image du Covid-19 qui s’affiche en premier sur le site fait plus de 4 Mb à elle seule et met une éternité à se charger, on est devant un écran blanc en attendant.

Rapport pour L'Action
Rapport pour L’Action

Voir le rapport complet pour L’Action

« The web should be fast » et les sites performants sont mieux référencés que les autres.

Une entreprise comme Patrick Morin a de la concurrence, il faut que son site soit performant pour ressortir dans les recherches; et une petite PME comme le Resto Marco arrive à faire aussi bien. Ceux qui veulent faire du commerce électronique doivent comprendre que pour espérer se démarquer parmi une multitude de sites internet il faut viser l’excellence. Si on se contente de la moyenne on est perdu dans la masse. Et il faut toujours continuer à s’améliorer car les techniques évoluent et la concurrence travaille elle aussi.

Les administrations publiques n’ont pas besoin de faire d’effort pour référencer leur site internet, il se fait automatiquement. Leurs sites sont donc très médiocres malgré les budgets qui y sont consacrés.

Les moteurs de recherche favorisent les sites performants car beaucoup de leurs clients n’ont pas l’internet haute-vitesse. Une page de 17.1Mb prend beaucoup de temps à charger dans certaines conditions et ça coûte cher en données, c’est un manque de respect envers le visiteur.

On a beau améliorer la vitesse de connexion, si les sites sont toujours plus volumineux à télécharger on fait du surplace!

Certains sites internet ne peuvent plus être réparés, il faut tout recommencer. C’est le cas du site de Chertsey qui se détériore peu à peu. Il faut toujours plus de requêtes pour construire la même page. Un site peu performant est signe d’une mauvaise administration et donc d’un danger de sécurité pour les visiteurs.

Rapport pour Chertsey
Rapport pour Chertsey

Les plateformes commerciales

Bien sûr on peut se faire connaître grâce aux réseaux sociaux et vendre ses produits sur Amazon en pensant que c’est suffisant; pas besoin d’un site internet c’est trop compliqué.

Effectivement je pourrai certainement faire connaître mon produit à mon cercle d’amis en espérant qu’ils répandent la bonne nouvelle, mais ça reste limité. Je n’ai aucun contrôle sur l’algorithme du réseau social; il faudra payer pour que le produit soit plus visible. C’est pareil avec Amazon où certains produits sont mis en avant en payant un supplément à la commission déjà conséquente. Mais à ce jeu le gros l’emporte toujours sur le petit.

L’algorithme de référencement des sites par les moteurs de recherche est plus transparent; il y a des normes à respecter mais ça permet qu’un article original et bien rédigé sur un sujet ciblé publié par un site performant ait une chance équitable de se retrouver sur la première page des résultats sans avoir besoin de payer. Et l’article restera indexé tant qu’il n’y en aura pas de plus pertinent.

Le site internet doit être la première étape; les autres outils venant en complément.

Mais il n’y a pas de miracle; il faut faire du bon travail en respectant les normes affichées par les moteurs de recherche. En informatique on doit toujours viser l’excellence car il suffit d’une erreur pour créer un bug.

La performance n’est que le premier ingrédient d’un bon site, il faut ensuite que l’utilisateur apprenne à rédiger des articles pour le web; lire l’article Référencer son site.

Laisser un commentaire