Notre mammouth abandonné dans la Forêt Ouareau

En 2017 la municipalité de Chertsey a subventionné un projet culturel dans la Forêt Ouareau. Un artiste de Chertsey a construit une sculpture de mammouth en utilisant les rebuts d’une coupe forestière à blanc pour symboliser l’archaïsme des méthodes encore utilisées pour exploiter la forêt.

La forêt Ouareau

Notre précédent maire M. Surprenant avait bien compris que le Parc de la Forêt Ouareau est une des principales richesses de Chertsey, qu’il faut le protéger et se l’approprier. Tout au long de son mandat il en a fait sa mission. Il poursuivait le plan à long terme adopté par les précédentes administrations: « Vision stratégique de développement de Chertsey ».

La municipalité de Chertsey a donc autorisé une subvention de $7.000 pour financer le projet « Mammouth lab » dans la Forêt Ouareau. J’avais écrit un article à ce sujet en 2017 où je disais que ce projet ne pouvait avoir de sens que si il était publicisé et mis en valeur par la municipalité pour être visité par la population.

Le mammouth a été inauguré à l’automne 2017 et puis on l’a oublié dans la forêt. Je serais curieux de savoir combien de citoyens de Chertey sont au courant de son existence et surtout combien l’ont visité.

Le mammouth de la forêt Ouareau
Le mammouth de la forêt Ouareau

Occuper le territoire

Chertsey est la porte d’entrée naturelle du Parc de la Forêt Ouareau en arrivant de Montréal. Il est quand même anormal que les citoyens de Chertsey soient obligés d’aller à Notre-Dame-de-la-Merci pour faire du ski de fond. Il faut occuper le territoire, créer des sentiers et des infrastructures au sud du Parc en mettant en valeur la richesse de Chertsey, sa nature. C’est un plan à long terme qui va demander des efforts soutenus par une politique cohérente.

Le projet « Mammouth lab » a été subventionné en suivant ce plan. Il devait se poursuivre avec la création d’un sentier culturel allant de la première entrée du parc (porte E sur la route 125) à la limite nord de Chersey jusqu’au mammouth. Sinon il n’a aucun sens et le pauvre mammouth va juste pourrir dans la forêt.

Changer de politique à chaque élection

Nous avons un nouveau conseil municipal depuis l’automne 2017. Il a décidé de changer toutes les politiques de la municipalité sans nous en informer ou nous consulter mais en plus il semble avoir abandonné tous les projets en cours pour ne se préoccuper que du projet pilote pour les quads. M. Surprenant avait annoncé la réalisation de sentiers de randonnée dans les TPI subventionnés par la MRC, on n’en a jamais entendu reparler.

Sentiers subventionnés
Communicateur juillet 2017

Et puis il y a ce mammouth dont personne ne se préoccupe plus. C’est quand même $7.000 investis avec nos taxes.

Y a-t-il un responsable de la politique culturelle?

Depuis un an je demande à rencontrer le responsable de la culture au conseil municipal pour connaître les projets du nouveau conseil. Je ne sais toujours pas si il y a un responsable. J’ai appris dans le Communicateur qu’on allait essayer de rentabiliser l’église en organisant plus de spectacles payants mais ce n’est pas une politique culturelle: on achète du divertissement.

On a déjà une politique culturelle d’ailleurs: « La culture est dans notre nature comme la nature est dans notre culture », elle est affichée sur le site de la municipalité, il suffit donc de la mettre en application. Mais il faudrait que quelqu’un s’en occupe!

Suivre les politiques établies

Les conseillers municipaux doivent, d’après le code de déontologie qu’ils ont adopté, être loyaux envers la municipalité et ses citoyens. Ils ne peuvent pas changer toutes les politiques établies par leurs prédécesseurs à leur convenance, ils ont le devoir de les poursuivre et de ne les modifier qu’avec notre accord. Si la municipalité a un plan à long terme et qu’elle y a déjà consacré une partie des taxes des contribuables il faut s’assurer de respecter ce plan pour que les investissements déjà faits ne soient pas inutiles.

Si chaque nouvelle élection nous amène à défaire tout ce qui a été fait Chertsey ne risque pas de mieux se porter.


1 commentaire sur “Notre mammouth abandonné dans la Forêt Ouareau”

  1. Tu as parfaitement raison , ça ne peut pas être plus simple , plus vrai que ça, dans le moment nous avons de gros problèmes à mon avis avec la nouvelle administration .

Commentez cet article