Le lac Ouareau disparu à Saint-Liguori

Sur la carte de Joseph Bouchette datant de 1815 il y a un lac Ouareau sur la rivière Ouareau à la hauteur de Saint-Liguori. Quand sa carte a été mise à jour en 1831 par Joseph Bouchette junior le lac n’a pas été redessiné, il avait disparu. Depuis que j’étudie l’histoire de la région de Lanaudière c’est la première fois que j’ai connaissance de ce lac. Dans les documents anciens la rivière Ouareau était nommée Lacouareau ça pourrait être en souvenir de ce lac disparu.

La carte de Joseph Bouchette de 1815

Sur la carte de 1815 dessinée par J. Bouchette le lac est dessiné sur la rivière Ouareau à la hauteur du 3ème rang de Kildare. Il semble que ce soit l’endroit où la rivière Rouge se rapproche de la rivière Ouareau, entre Saint-Liguori et le village Montcalm (4ème rang de Kildare).

Joseph Bouchette était alors le cartographe officiel du gouvernement canadien, il ne s’agit donc pas d’une carte fantaisiste: fichier original.

Carte de Lanaudière 1815 - Rawdon
1815 – Lac Ouareau de St-Liguori

Le lac Ouareau était un élargissement de la rivière causé par un bouchon naturel en aval.

Lac Ouareau 1815

Plan of the Township of Rawdon and Kildare de 1821

Sur un plan des cantons de Rawdon et Kildare dessiné par Joseph Bouchette junior et daté de 1821 on voit que des moulins ont été construits sur les rivières Ouareau et Rouge et que le lac n’existe plus. Manchester Place correspond à l’emplacement du moulin de Peter McGill que j’ai déjà documenté. C’est à peu près l’emplacement du lac Ouareau sur la carte de 1815.

Les moulins de Manchester Place et Philémon Dugas sont représentés en détail mais le moulin des Sulpiciens à S-Liguori n’est pas dessiné, sa date officielle de construction est 1819.

La carte de Joseph Bouchette de 1831

Sur la carte de 1831 redessinée par J. Bouchette junior pour mettre à jour celle de 1815 le lac a disparu. Pour construire les moulins le cours des rivières était souvent modifié. En vidant le lac en aval du moulin les constructeurs ont pu bénéficier d’une chute d’eau plus haute à son emplacement.

1831 - Rawdon
1831 – Rivière Ouareau: fichier original

Un moulin a été construit par Rodrigue McKenzie sur la rivière Ouareau à Manchester Mills avant 1821 et un autre dans le village de St-Liguori par les Sulpiciens en 1819. Pour construire ces deux moulins il a fallu modifier le cours de la rivière pour profiter au maximum de son pouvoir hydraulique. Et le lac Ouareau a disparu.

Carte de Joseph Bouchette 1831 (détail)

Dans les documents anciens la rivière Ouareau est nommée Lacouareau ou Lac Ouareau comme sur cette carte de 1831. Sur la carte de 1815 la rivière n’est pas nommée, seulement le lac Ouareau. Curieusement sur celle de 1831 J. Bouchette a écrit le nom Lac Ouareau river exactement à l’emplacement du Lac Ouareau disparu.

Ce qui me fait penser que le nom de la rivière venait de ce lac disparu plutôt que du lac Ouareau de St-Donat, territoire encore peu exploré en 1815. Sur cette carte de 1870 le lac Ouareau de St-Donat est nommé Lake Lacouareau ce qui semble indiquer qu’il a pris son nom de la rivière et non pas l’inverse.

Dans son histoire de Saint-Liguori A.-C. Dugas raconte que les habitants de St-Liguori se sont d’abord appelés les habitants de Lac Ouareau, c’est normal ils habitaient au bord d’un lac mais A.-C. Dugas ne parle pas de ce lac ni aucun des autres historiens de St-Liguori que j’ai lus.

Histoire de St-Liguori - A.-C. Dugas
Histoire de St-Liguori – A.-C. Dugas

Carte géologique de St-Liguori

Sur la carte géologique interactive du Québec en activant le filtre des formes alluviales on peut observer le lit de la rivière Ouareau à Saint-Liguori. Il semble qu’il y avait effectivement un élargissement de la rivière en aval d’Oldham Farm (Manchester Mills). La forme du dessin confirme mon hypothèse avec un bouchon à la sortie de la forme en S.

Il y avait un deuxième élargissement moins prononcé à partir du village de St-Liguori. En amont et en aval des moulins le cours de la rivière n’a pas changé.

Carte géologique de St-Liguori
Carte géologique de St-Liguori

Il faudrait faire des recherches plus complètes pour mieux comprendre les travaux qui ont modifié le cours de la rivière Ouareau entre 1815 et 1821 pour la construction des moulins de Saint-Liguori. Je crois que l’existence du lac Ouareau sur la carte de 1815 est une information intéressante pour les habitants de Saint-Liguori qui n’était pas encore documentée. J’ai fait quelques hypothèses sur son emplacement exact qui reste à confirmer.

J’ai été vérifier sur le terrain pour voir si le paysage correspond à mon hypothèse. En allant tout au bout du rang Lépine on arrive au bord de la rivière Ouareau juste en aval du moulin (à gauche). La rivière est large et on peut imaginer qu’elle l’a déjà été encore plus si son cours était bouché en aval par une barrière naturelle qui a aujourd’hui disparue.

La municipalité de St-Liguori m’a envoyé cette image représentant la zone inondable sur la rivière Ouareau:

St-Liguori - Zone inondable

Autre hypothèse

Sur un Plan d’une partie de la seigneurie de Lavaltrie qui n’est pas daté l’arpenteur a marqué Lac Ouaro de chaque côté de la rivière comme pour situer un hameau ou l’emplacement du lac disparu. C’est en aval de la confluence de la rivière Rouge et du village de Crabtree actuel.

Les 2 images sont inversées mais on voit que ce secteur en aval du village de Crabtree pourrait très bien avoir été le site du Lac Ouareau disparu. Mais il n’y a pas d’événement historique qui expliquerait cette disparition. Et sur la première carte on voit bien que le lac Ouareau est en amont de la confluence des rivières Ouareau et Rouge.

Secteur Crabtree
Secteur Crabtree

Laisser un commentaire