Hochelaga depicta: Montréal en 1839

En faisant des recherches dans les archives historiques de la BANQ on fait parfois des découvertes inattendues. C’est ainsi que j’ai découvert un magnifique livre illustré datant de 1839 avec des gravures anciennes de Montréal que je n’avais jamais vues: Hochelaga depicta or the history and present state of the island and city of Montreal par William Greig.

Bien sûr il ne faut pas être naïf, l’histoire de Montréal est racontée par un anglophone de la rue St-Paul à Montréal qui dédie son travail à son Excellence Sir John Colborne qui grâce à son équitable et prompte administration a su mater les rébellions des canadiens en 1837 et 1838.

Il raconte donc l’histoire de Montréal de son point de vue: la conquête britannique s’est faite pour le bénéfice des habitants français et le bien de la colonie en général.

William Greig - Hochelaga depicta
Place Jacques Cartier Montréal 1839

Le livre a été imprimé sur un papier jauni mais je crois que ces gravures gagnent à être regardées en noir et blanc, j’ai donc édité les gravures pour créer des galeries d’images illustrant Montréal en 1839. Une carte à la fin permet de localiser tous les bâtiments.

Vues de Montréal en 1839

Place Jacques Cartier Montréal 1839
City of Montreal 1803
City of Montreal from the mountain
City of Montreal from St-Helen's island
City of Montreal from the canal
View from the haymarket

L’architecture de Montréal en 1839

Ces gravures sont un extraordinaire témoignage des bâtiments de Montréal en 1839. Encore une fois il s’agit du Montréal anglophone; dans ce livre de 282 pages on apprend l’histoire des norvégiens venus coloniser le Vinland en détail mais on a très peu d’informations sur la vie des canadiens. Sauf un long appendix qui donne qui raconte leurs rébellions de 1837 et 1838 version anglaise, c’est instructif.

French cathedral - Place d'arms
Champ de Mars

En 1839 il y avait quelques églises catholiques et beaucoup d’églises protestantes à Montréal selon William Greig.

Plan de Montréal en 1839

Carte de Montréal en 1839

Laisser un commentaire