Cartes historiques de Chertsey

Plans et cartes du canton de Chertsey dans la région de Lanaudière au Québec. Le premier plan de Chertsey date de 1848 , il a servi à l’arpentage des 3 premiers rangs. On peut suivre ensuite l’évolution du peuplement et la construction des routes et chemins jusqu’à aujourd’hui.

J’ai aussi construit une carte historique interactive décrivant la toponymie de Chertsey et situant les maisons historiques: voir la carte (sur OpenStreetMap).


Carte du nord de Rawdon 1844
1844 carte du nord de Rawdon (BANQ)

Sur cette carte des 3 derniers rangs de Rawdon datant de 1844 on peut voir les chemins qui ont servis à la colonisation de Chertsey. La route 125 est identifiée comme le chemin de squatters vers Wexford.


1848 arpentage des 3 premiers rangs de Chertsey
1848 arpentage des 3 premiers rangs de Chertsey – BANQ

1849 - L'arpentage est complété
1849 – L’arpentage est complété – BANQ

1851 - Lotissements le long de la rivière Ouareau
1851 – Lotissements le long de la rivière Ouareau – BANQ

Le village Lafontaine 1852
1852 – Plan du village de Lafontaine – BANQ

1852 - Lotissement des rangs 10 et 11
1852 – Lotissement des rangs 10 et 11 – BANQ

Carte de Chertsey en 1860 - F. Quinn
Carte de Chertsey 1860 – F. Quinn – BANQ

Recensement de 1861 carte de Chertsey
Carte du recensement de 1861 – Archives Canada

La Réserve des Sauvages
Carte de 1882 (BANQ)

District électoral de Montcalm 1891
District électoral de Montcalm 1891 (Archives Canada)

À remarquer le district électoral de Mount-Loyal, situé entre Rawdon et Beaulac.



Cadastre du village Lafontaine 1892
Cadastre du village Lafontaine 1892

Carte de Chertsey en 1893
Carte de 1893 BANQ

J’ai redessiné ces chemins sur une carte actuelle de Chertsey: chemins de 1893



Chertsey en 1894
Chertsey en 1894 (BANQ)

Carte de Chertsey 1938
Carte de Chertsey 1938 (BANQ)

Carte géologique de Chertsey
Carte géologique de Chertsey 1959

Lien pour voir cette carte géologique de 1959 dans tous ses détails sur le site BANQ


Carte de Gérard Miron
Carte de Gérard Miron – 1960 environ