Analyse du site web de Chertsey

Le site internet de la municipalité de Chertsey a été refait cette année avec le logiciel WordPress que je connais bien puisque je l’utilise pour ce site. Comme le test de performance de Google lui donne une note de 22/100 seulement j’ai pensé en tant que webmaster à en faire une analyse technique pour aider les responsables de la municipalité qui ne sont pas informaticiens à mieux comprendre les enjeux.

La suite…

Le parc des Cascades Rochon

Il paraît que nous allons avoir un nouveau parc à Chertsey sur la Rivière Jean-Venne aux Cascades Rochon. Le projet est un peu mystérieux, un jour au printemps une dame affolée est venue sonner à ma porte pour me dire qu’il fallait absolument aller signer le registre pour s’y opposer, je n’avais jamais entendu parler de ce registre ni de ce parc !
J’aurais du l’écouter.

Les Cascades Rochon, futur Parc Municipal

La suite…

Société d’histoire de Chertsey

Dans le Communicateur du mois de juillet on apprend que le service des Loisirs et de la Culture de Chertsey recrute des bénévoles pour la mise sur pied de la première société d’histoire de Chertsey. Pour fêter cette annonce et participer aux Journées de la Culture j’organise une visite commentée du Village Lafontaine le 30 septembre. Inscrivez-vous.

La suite…

La maison de Magloire Granger

D’après le cadastre de la MRC une maison située sur la rue Rochon à Chertsey, daterait de 1787. Elle aurait appartenu à Magloire Granger un des fondateurs de Chertsey qui y a tenu un magasin général. Elle a ensuite été le bureau de poste de Chantelle jusqu’en 1918.
Si la date de 1787 est vraie ce serait la plus vieille maison de toute la région, une maison historique.

La plus vieille maison de toute la région si l’information de la MRC est bonne- 1787

La suite…

Le village fantôme de Chertsey

Préservé par le temps et peu à peu recouvert par la végétation un village fantôme se cache dans la forêt de Chertsey. C’est une richesse archéologique car dans les autres villages de cette époque de la colonisation (1850) quand le centre du village s’est développé toutes les traces anciennes ont disparu.

J’ai habité longtemps dans les Laurentides à Nominingue et je connais bien les villages de la région et leur histoire. En découvrant peu à peu le village Lafontaine de Chertsey pour mes recherches j’ai été très surpris par toutes les traces d’occupation anciennes que j’ai trouvées partout le long des chemins actuels ou abandonnés. Il suffit de se rendre sur la rue des Artisans (puis des Arpents Verts) pour voir que tout le bord de la rivière Jean-Venne était habité et cultivé là où c’était possible. Depuis le lac Rochon jusqu’au lac Chantelle.

La suite…

Chemins abandonnés

Vers 1850 la colonisation du canton de Chertsey commence, des chemins sont créés pour permettre l’exploitation des lots et l’occupation du territoire. Certains existent encore, d’autres ont été abandonnés mais on en retrouve quelques traces dans la forêt.

Dessin de Magloire Granger habitant du Village Lafontaine et secrétaire-trésorier de Chertsey qui devait bien connaître ses chemins (1861)

En découvrant les anciennes cartes de Chertsey aux Archives du Québec et les croquis figurant dans le livre de Marcel Fournier sur l’histoire de Chertsey j’ai d’abord cru que les cartes étaient approximatives et comportaient des erreurs. Puis en analysant mieux les données je me suis rendu compte que plusieurs chemins avaient changé de parcours avec les années, les premiers chemins devaient être très rudimentaires et suivaient les courbes les plus faciles. Avec les années les habitants ont trouvé des tracés plus faciles à entretenir et certains tronçons ont été abandonnés.
La suite…

Vestiges du Village Lafontaine

Selon les archives la première église de Chertsey était située sur le lot 19 du rang 5 soit sur le Chemin Irène actuel. Autour de cette église il y avait le presbytère et 2 cimetières, près du pont le magasin général et l’école et tout autour des maisons de colons et des champs cultivés. Sur la rivière Jean-Venne, 2 moulins étaient en activité.
On retrouve beaucoup de traces de cette habitation ainsi que des chemins anciens.

Le village Lafontaine
Plan du village Lafontaine tel que projeté en 1852

En 1852 Chertsey n’existe pas encore officiellement et le gouvernement prépare les plans du futur centre-ville. Comme à Rawdon les rues projetées sont bien ordonnées et dénommées. Le centre-ville est au centre du canton pour favoriser la colonisation maximale de tout le territoire.

La suite…

Comment tout peut s’effondrer

« Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes » par Pablo Servigne et Raphaël Stevens dans la collection Anthropocène Seuil

Une nouvelle science est née, la collapsologie, la science de l’effondrement. Loin des prédictions de fin du monde et d’Apocalypse les auteurs nous expliquent dans cet ouvrage les causes menant inéluctablement à l’effondrement prochain de notre civilisation industrielle afin d’en atténuer les conséquences (si possible).

Aujourd’hui l’utopie a changé de camp: est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L’effondrement est l’horizon de notre génération, c’est le début de son avenir. Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, et à vivre…

La suite…